Fiches d’information sur l’étude Sport Suisse 2020: En Suisse, on randonne 199 millions d’heures par an

Macolin, 17.02.2022 - La population suisse est devenue plus sportive. C’est ce que montre l’étude «Sport Suisse 2020: Activité et consommation sportives de la population suisse», qui a été publiée au début de l’été 2020. En complément, les réponses des 13 621 personnes (âgées de 10 ans et plus) interrogées ont fait l’objet d’une analyse approfondie et détaillée quand elles concernaient les 41 sports et groupes de sports les plus souvent cités. Les résultats de cette analyse ont été résumés dans des fiches d'information.

Le «combiné helvétique», qui regroupe randonnée pédestre, cyclisme, natation, ski et jogging (cinq sports pouvant être pratiqués tout au long de la vie), occupe la tête du classement des sports les plus populaires. Comme dans la dernière enquête, il y a six ans, c’est la randonnée qui arrive en première position. Et la popularité de ce sport a encore nettement progressé: la part de la population suisse le pratiquant est passée de 44,3% en 2014 à 56,9% en 2020. Ainsi, le nombre d’heures consacrées à la randonnée en Suisse s’établit à 199 millions, contre 37 millions en 2014.

L’analyse détaillée montre qu’un dixième des Suisses qui pratiquent la randonnée font de six à dix jours de marche par an à raison de trois à cinq heures à chaque fois, tandis que 8% des cyclistes et un cinquième des vététistes enfourchent leur vélo 21 à 50 jours par an pour des sorties d’une à deux heures; une pratique donc plus fréquente, mais plus brève. 

Pratique libre ou encadrée

Alors que 95% des personnes qui pratiquent la randonnée le font sans encadrement, c’est-à-dire en dehors d’un club ou d’une structure organisée, seulement 29% des personnes qui s’adonnent au yoga, au Pilates ou aux sports de la catégorie Body-Mind s’entraînent de manière libre. Cette forme de pratique est encore plus marginale chez les personnes pratiquant le unihockey et le handball puisqu’elle ne concerne que 14% d’entre elles.

La part des hommes de 60 ans et plus jouant au tennis et au golf a augmenté

Dans l’ensemble, la popularité du golf et du tennis n’a que légèrement augmenté depuis 2014: ils sont aujourd’hui pratiqués respectivement par 2.3 et 5,4% de la population suisse, contre 1,8 et 5,2% en 2014. Chez les hommes, la part de joueurs de golf et de tennis de 60 ans et plus a connu une hausse significative. Par contre, la part de golfeuses âgées de 45 à 59 ans a légèrement diminué et la part des 30-44 ans jouant au tennis est plus faible qu’il y a six ans.

Revenus

Pour chaque sport, les revenus des ménages ont été étudiés et classés en trois catégories: jusqu’à 5000 francs, entre 5001 et 9000 francs et plus de 9000 francs. Ainsi, comme on pouvait s’y attendre, la plupart des personnes jouant au golf ou au tennis appartiennent à la catégorie de revenus la plus élevée. En revanche, la catégorie de revenus la plus basse est la plus représentée en gymnastique. Enfin, les trois catégories de revenus sont présentes à parts relativement égales en danse et dans les sports de combat ou d’auto-défense.


Adresse pour l'envoi de questions

Kurt Henauer
Rédacteur, Communication OFSPO
kurt.henauer@baspo.admin.ch
tél. +41 58 467 63 10
natel +41 79 405 76 20



Auteur

OFSPO - Office fédéral du sport
http://www.baspo.admin.ch/

Secrétariat général du DDPS
https://www.vbs.admin.ch/

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-87249.html