La Suisse et le Saint-Siège célèbrent le centenaire de la reprise de leurs relations diplomatiques

Berne, 08.11.2021 - À l’occasion des célébrations du 100e anniversaire de la reprise des relations diplomatiques entre la Suisse et le Saint-Siège, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a rencontré à Berne le secrétaire d’État du Vatican, le cardinal Pietro Parolin. Au cours de la visite officielle, une déclaration commune a été signée, qui vise à renforcer la coopération bilatérale et multilatérale dans divers domaines de la promotion de la paix.

Les célébrations, reportées d’un an en raison de la pandémie, marquent le centenaire de la reprise des relations diplomatiques entre la Confédération et le Saint-Siège. Elles avaient été interrompues pendant près d’un demi-siècle entre 1873 et 1920). Pour marquer cet anniversaire, le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) Ignazio Cassis a invité le cardinal Pietro Parolin à se rendre en Suisse pour une visite officielle.

Les deux hommes ont abordé des questions bilatérales ainsi que des thèmes de portée internationale. Face à la prolifération des conflits armés et à l’érosion des droits fondamentaux dans le monde, la Suisse et le Saint-Siège ont manifesté leur intention de renforcer leur engagement commun et leur coopération dans les domaines bilatéral et multilatéral afin de consolider la paix et de protéger la dignité humaine. Dans cette optique, une déclaration commune visant à promouvoir la paix et les droits de l’homme dans le monde a été signée. Ce texte accorde une attention particulière à l’abolition universelle de la peine de mort, à la protection des minorités et au dialogue interconfessionnel.

Un programme riche, à l’image de la diversité qui caractérise la Suisse
À Berne, le cardinal Pietro Parolin a d’abord rencontré le président de la Confédération Guy Parmelin pour une visite de courtoisie. Ce dernier s’était rendu au Vatican en mai dernier pour la prestation de serment de la Garde suisse pontificale. Une rencontre interconfessionnelle s’est ensuite tenue dans le bâtiment historique de l’Hôtel de ville de Berne. Organisée conjointement par l’Église évangélique réformée de Suisse et la Conférence des évêques suisses, cette rencontre illustre l’œcuménisme qui lie les deux confessions. L’après-midi, le conseiller fédéral Ignazio Cassis et le cardinal Pietro Parolin ont ouvert une conférence publique tenue à l’Université de Fribourg sur l’histoire des relations entre les deux États. Des représentants des milieux politique, religieux et philanthropique étaient présents, aux côtés de nombreux étudiants.

Relations historiques avec le Saint-Siège
Établie en 1586 à Lucerne, la nonciature apostolique en Suisse est la plus ancienne représentation permanente du Vatican au nord des Alpes. La «Kulturkampf» (lutte culturelle) de 1873 a toutefois entraîné la rupture des relations diplomatiques entre la Suisse et le Saint-Siège, qui n’ont été rétablies qu’en 1920. La Confédération et le Saint-Siège entretiennent des liens historiques étroits. La Garde suisse pontificale, fondée en 1506 par le pape Jules II, l’illustre particulièrement bien. La dernière visite du souverain pontife en Suisse remonte au 21 juin 2018, lorsque le pape François s’est rendu à Genève. Le 1er octobre 2021, le Conseil fédéral a également décidé d’établir l’Ambassade de Suisse près le Saint-Siège à Rome, signe de sa volonté de renforcer les relations diplomatiques entre les deux pays.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-85779.html