Le Conseil fédéral souhaite faire accréditer la Haute école fédérale de sport de Macolin

Berne, 11.08.2021 - La Haute école fédérale de sport de Macolin (HEFSM) fait partie intégrante de la structure faîtière de Macolin, qui regroupe les principaux éléments fédéraux dédiés à la promotion du sport sous un même toit. En même temps, la HEFSM est intégrée dans l’espace suisse des hautes écoles et doit obtenir son accréditation conformément à la loi sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles. Son accréditation doit lui permettre de garantir une assurance de la qualité efficace selon des critères nationaux et des standards internationaux. Lors de sa séance du 11 août 2021, le Conseil fédéral a approuvé les modifications juridiques nécessaires apportées à l’ordonnance sur l’encouragement du sport et fixé au 1er octobre 2021 la date de leur entrée en vigueur.

La Haute école fédérale de sport de Macolin (HEFSM) occupe une place à part dans le paysage suisse des hautes écoles. Elle est l’unique haute école qui fasse partie de l’administration fédérale centrale. Sous l’égide de l’Office fédéral du sport (OFSPO), se concentrent à Macolin la politique du sport, l’encouragement du sport, les infrastructures du centre sportif et la HEFSM qui offre un enseignement, des activités de recherche et des services axés sur la pratique.

Adaptation des critères d’admission aux études de Bachelor

En vertu de la loi sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles, la HEFSM doit, comme toutes les autres hautes écoles, être acceptée par le Conseil suisse d’accréditation avant la fin 2022 et mettre en place un système d’assurance de la qualité. Son accréditation doit lui permettre, d’une part, de garantir une gestion efficace de la qualité selon des critères nationaux et des standards internationaux, et, d’autre part, de s’assurer davantage de visibilité en Suisse et à l’étranger. Ainsi, il sied de prévoir des dispositions légales pour la constitution, au sein de la HEFSM, d’un conseil consultatif et d’une organisation participative pour le personnel. Les normes régissant l’enseignement devront aussi être harmonisées avec les bases légales relatives aux hautes écoles, par exemple l’admission au premier cycle d’études (Bachelor). Dorénavant, une maturité gymnasiale permettra de se présenter directement au test d’aptitude ; à l’heure actuelle, une année d’expérience professionnelle préalable est encore nécessaire.

La formation et le perfectionnement des responsables de l’entraînement seront désormais réglés par l’ordonnance sur l’encouragement du sport, étant donné que cette offre relève de la formation professionnelle et non de la formation universitaire. De plus, les activités liées à la formation de ces personnes devront bénéficier d’une assise plus large et cibler davantage l’encouragement du sport d’élite.

Accréditation prévue en automne 2022

Certaines mesures nécessitent une modification des bases légales régissant la HEFSM. À l’échelon du Conseil fédéral, l’ordonnance sur l’encouragement du sport est concernée. Elle pose les lignes directrices en lien avec le conseil consultatif et l’organisation participative. L’ordonnance sur les émoluments de l’Office fédéral du sport est également touchée. Le Conseil fédéral a approuvé les modifications nécessaires des ordonnances et a fixé au 1er octobre 2021 la date de leur entrée en vigueur. L’accréditation de la HEFSM est planifiée pour l’automne 2022.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication OFSPO
+41 58 467 61 33



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Secrétariat général du DDPS
https://www.vbs.admin.ch/

OFSPO - Office fédéral du sport
http://www.baspo.admin.ch/

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-84660.html