Sommet mondial sur l’éducation: la Suisse annonce son soutien au Partenariat mondial pour l’éducation pour la période 2021-2025

Berne, 29.07.2021 - À l’occasion de la conférence de reconstitution du fonds du Partenariat mondial pour l’éducation (PME) des 28-29 juillet 2021 à Londres, la Suisse a annoncé une contribution de 52 millions de francs pour la période 2021-2025. L’engagement pour des systèmes éducatifs équitables, inclusifs et résilients aux crises est l’une des priorités de la Suisse au sein du PME.

«Raise your hand/ Lève la main» pour accélérer l’accès à une éducation de qualité dans les pays en développement, où la crise éducative a été aggravée par la pandémie du Covid-19: tel est en substance l’appel lancé par le PME, le plus grand fonds au monde dédié au renforcement et au financement de l’éducation dans les pays à faible revenu. Le 11 juin 2021, le Conseil fédéral avait décidé de renouveler sa contribution au fonds à hauteur de 52 millions de francs. Ce soutien a aujourd’hui été annoncé lors du Sommet mondial sur l’éducation tenu à Londres par Patricia Danzi, directrice de la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). «Sans éducation, il n’y a pas d’égalité, pas de prospérité, pas de développement durable» a affirmé Patricia Danzi. Dans l’Agenda 2030, le PME occupe une position essentielle dans la mise en œuvre de son Objectif de développement durable lié à l’éducation. Il est également le fonds multilatéral prioritaire dédié à l’éducation de la stratégie de coopération internationale 2021-24 de la Suisse.

Les objectifs de la Suisse partagés au niveau multilatéral
Malgré des efforts renouvelés pour accroître l’accès universel à une éducation primaire et secondaire de qualité, 258 millions d’enfants et de jeunes en sont encore aujourd’hui privés selon les Nations Unies, dont 127 millions vivent dans des contextes de crise et de conflit. De surcroît, la qualité de l’éducation reste encore souvent un défi: en Afrique subsaharienne par exemple, près de 60% des élèves ne savent ni lire ni écrire à la fin de l’école primaire selon la Banque Mondiale. Enfin, on estime que la moitié de la population africaine aura moins de 15 ans d’ici 2050, rendant d’autant plus impérative la nécessité d’accélérer l’inclusion et la qualité de l’éducation.

Dans sa stratégie de coopération internationale, la Suisse reconnaît que l’éducation constitue une composante essentielle du développement humain. Levier déterminant dans la réduction de la pauvreté, elle est à la base de l’égalité de genre, d’une participation équitable à la vie sociale et politique et du développement économique. Renforcement de l’éducation publique, égalité des chances ainsi que mobilisation des acteurs publiques et privés pour l’innovation et le financement de l’éducation sont plusieurs des priorités que la Suisse partage avec les objectifs du PME.

Priorité de la Suisse au sein du PME pour la période 2021-2025
Pour la période 2021-2025, le dialogue mené par la Suisse au sein du Conseil d’Administration du PME agit notamment pour l’inclusion par les systèmes éducatifs des enfants marginalisés issus de minorité ou réfugiés, l’éducation des filles ou encore le renforcement de l’articulation entre l’aide humanitaire et l’aide au développement. Ce «nexus» vise à garantir aux enfants l’accès à une éducation de qualité aussi pendant les crises humanitaires et les conflits. Suite à la fermeture des écoles causée par la pandémie de Covid-19, l’UNESCO estime que plus de 20 millions d’enfants risquent d’abandonner l’école et que l’aide totale à l’éducation risque de diminuer de 12% d’ici 2022 en raison des conséquences économiques de la pandémie. Le principe «Leave No One Behind» guide l’action en faveur d’un accès à une éducation équitable et de qualité. L’accroissement du financement en éducation, une gouvernance plus efficace et des contenus d’éducation pertinents pour le développement durable sont d’autres accents mis par la Suisse dans son action au PME.

Le PME a pour partenaires près de 70 pays en développement, une trentaine de bailleurs de fond, des organisations multilatérales, des ONG et autres organisations de la société civile tels que des syndicats d’enseignants, des fondations et des entreprises issues du secteur privé. En réponse à la pandémie de Covid-19, le PME a mobilisé un montant de 500 millions de dollars qui a permis de poursuivre la scolarisation de près de 355 millions d’élèves. La Suisse apporte un soutien financier à ce fonds depuis 2009.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-84571.html