Découverte d’un matériau légèrement radioactif dans les avions C-3605

Berne, 05.05.2021 - Un matériau légèrement radioactif, ne présentant aucun danger pour la santé s’il est manipulé correctement, a été découvert dans les moteurs d’anciens avions militaires EFW C-3605. En 1987, ces avions ont été retirés du service et mis aux enchères, bien qu’ils continssent des composantes soumises à autorisation. L’armée en a informé les actuels propriétaires et musées connus et leur a proposé d’éliminer ces moteurs en bonne et due forme et aux frais de la Confédération.

En 1987, l’Office fédéral des aérodromes militaires a retiré du service les avions militaires de type EFW C-3605, que l’armée utilisait depuis 1968, et les a mis aux enchères sans savoir qu’ils contenaient des composantes soumises à autorisation. Des contrôles de routine effectués en automne 2020 dans une déchetterie ont mis au jour un matériau radioactif provenant d’une turbine de type T53-L-7A d’un C-3605. Un groupe de travail composé de spécialistes des autorités fédérales compétentes s’est immédiatement penché sur la question.

Moteurs et cockpit touchés

Tout danger pour la santé est écarté si la turbine n’est pas démontée mécaniquement. Les travaux d’investigation ont montré que le constructeur a utilisé du thorium, un matériau naturellement radioactif, pour garantir la résistance des pièces du moteur lorsqu’elles sont soumises à de fortes températures. Les enquêtes ont également révélé que certains instruments du cockpit contenaient aussi des couleurs luminescentes radioactives.

Selon l’ordonnance sur la radioprotection, une autorisation de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) est nécessaire pour manipuler ces moteurs et instruments. C’est pourquoi l’armée a récemment informé les actuels propriétaires ou détenteurs de ces machines des résultats des investigations et leur a proposé son aide dans la manipulation ou l’élimination des pièces concernées. Ils ont jusqu’à fin juin pour choisir entre deux possibilités.

Élimination par le DDPS ou service d’assistance en cas de demande d’autorisation

Les pièces radioactives seront éliminées gratuitement par le DDPS si les propriétaires – qu’ils soient en Suisse ou à l’étranger – ne souhaitent pas les conserver. À noter que l’élimination d’un moteur par un particulier coûte 250 000 francs environ et avoisine les 300 francs pour les instruments du cockpit. Ces montants peuvent être réduits si les travaux sont regroupés. Les frais de démontage et de transport sont à la charge du propriétaire.

En revanche, si les propriétaires basés en Suisse souhaitent conserver les moteurs et les instruments – ce qui est possible sans risque –, le DDPS peut les aider dans leur demande d’autorisation de manutention à l’OFSP. Sur mandat de ce dernier, le DDPS dresse, sur place, un inventaire de tous les éléments radioactifs en lien avec le C-3605, ce qui permettra ensuite de formuler la demande d’autorisation. Les pièces restent ainsi en possession des propriétaires actuels, lesquels en assument la responsabilité, de même que les coûts en cas d’élimination ultérieure.

Les propriétaires basés à l’étranger peuvent aussi conserver les appareils. Le DDPS a attiré leur attention sur l’obligation de respecter les dispositions légales sur la radioactivité en vigueur dans leur pays.

28 moteurs et 20 avions répertoriés en Suisse et à l’étranger

En 1987, 28 moteurs ont été vendus aux enchères : 20 sont installés sur des avions – 10 en Suisse, 10 à l’étranger (Allemagne, États-Unis, France, Grande-Bretagne) – en possession de particuliers ou de musées. Sur deux appareils à l’étranger, la turbine de type T53 a été remplacée par un moteur à piston. Malgré d’intenses recherches, les propriétaires ou détenteurs de 4 autres moteurs n’ont pas encore été retrouvé.


Adresse pour l'envoi de questions

Stefan Hofer
Porte-parole de l’armée
+41 58 463 37 41



Auteur

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Secrétariat général du DDPS
https://www.vbs.admin.ch/

Armasuisse
http://www.ar.admin.ch/

OFPP - Office fédéral de la protection de la population
http://www.bevoelkerungsschutz.admin.ch/

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-83386.html