Women's Human Rights app: La Suisse met à disposition une application pour renforcer les droits des femmes

Berne, 08.03.2021 - À l’occasion de la Journée internationale des femmes, le DFAE a présenté, à New York, la nouvelle version de l’application Women’s Human Rights (W’sHR), en présence du Secrétaire général de l’ONU et du Président de l’Assemblée générale de l’ONU. Cette application gratuite est une banque de données numérique unique en son genre, consacrée aux droits des femmes et à l’égalité entre les sexes. Cet instrument facilite les négociations et contribue à l’efficacité des processus multilatéraux : la numérisation est ainsi mise au service des droits de l’homme.

La promotion des droits des femmes et de l’égalité entre les sexes figure parmi les priorités de la politique étrangère de la Suisse. Sur le plan bilatéral et multilatéral, la Suisse s’engage notamment pour la protection des femmes et des filles contre la violence et la discrimination, ainsi que pour le renforcement de leur présence dans l’économie et la politique. C’est dans cette perspective que le DFAE a créé, actualisé et développé l’application W’sHR, en collaboration avec le Centre interdisciplinaire pour la recherche en études de genre (IZFG) de l’Université de Berne. Cette application offre un accès rapide et simple à tous les textes juridiques de l’ONU pertinents dans le domaine des droits des femmes et de l’égalité entre les sexes.

Nouveau lancement à l’occasion de la Journée internationale des femmes

La nouvelle version de l’application Women’s Human Rights a été lancée à New York à l’occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars 2021. En présence du Secrétaire général de l’ONU et du Président de la 75e Assemblée générale de l’ONU, la Cheffe de mission Pascale Baeriswyl a présenté l’application à un public de haut rang composé de diplomates. Cette nouvelle version a pu être lancée en temps utile pour les négociations relatives au document final de la 65e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW).

Elle sera utilisée pour la première fois à cette occasion et facilitera le travail des délégués sur ce texte conséquent.

Jeter des ponts en s’appuyant sur des faits

L’élaboration conjointe de textes et l’obtention de consensus sont essentielles pour un multilatéralisme fonctionnel. C’est là que la Suisse intervient avec son application W’sHR: celle-ci offre aux parties un accès plus aisé aux textes pertinents et permet ainsi d’optimiser l’efficacité des négociations.

L’application contient 147 mots clés, appelés à être complétés en continu. Pour chaque thème, l’application propose une vue d’ensemble, les bases juridiques pertinentes ainsi que les dernières formulations sur lesquelles la communauté internationale s’est accordée dans ses débats (agreed language). Outil novateur, cette banque de données unique en son genre renforce les normes de référence dans le domaine des droits des femmes et de l’égalité des sexes.

L’application recèle également un potentiel non négligeable pour d’autres contextes. Le monde de la recherche, la société civile, les juristes, les médias ainsi que le personnel de l’ONU peuvent effectuer, à l’aide de cette banque de données numérique, des recherches sur les droits des femmes et les problématiques liées au genre, et accéder très simplement à des documents pertinents.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-82617.html