Réunion de haut niveau pour célébrer le 75e anniversaire de l’Organisation des Nations Unies

Berne, 21.09.2020 - New York, 21.09.2020 - Discours (par message vidéo) du Conseiller fédéral Ignazio Cassis dans le cadre de la 75e session de l'Assemblée générale de l'ONU - Seul le texte prononcé fait foi

Monsieur le Président de l’Assemblée générale,
Monsieur le Secrétaire général,
Excellences,

Il y a 75 ans, le monde était plongé dans la souffrance et l’horreur. La Charte des Nations Unies fixait l’objectif ambitieux de maintenir la paix et la sécurité internationales, sur la base d’un ordre mondial fondé sur le dialogue et des règles communes.

Nous avons fait beaucoup de chemin depuis la création de l'Organisation il y a 75 ans. L’aide humanitaire, le respect des droits de l’homme, les opérations de paix et la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable ont sauvé et amélioré la vie d’innombrables personnes dans le monde entier. Cependant, nous ne pouvons pas nous reposer sur les acquis du passé. Les défis auxquels le monde d’aujourd’hui doit faire face sont en partie les mêmes – la faim, les conflits, les inégalités ou les violations des droits de l'homme – et en partie des nouveaux - le changement climatique, la révolution numérique et les nouveaux équilibres géostratégiques.  À ceux-là s’ajoutent les crises globales comme la pandémie de la COVID-19, qui montre à quel point la coopération entre les États est aussi importante aujourd’hui qu’il y a 75 ans.

Avec l’Agenda 2030, nous disposons d’un cadre d’action commun pour nos efforts déployés aux niveaux national et international. Ce cadre intègre également des aspects liés à l’état de droit et à la gouvernance, qui revêtent une importance fondamentale pour le développement durable et la paix.

Le monde évolue. Nos institutions doivent en faire de même. L’ONU est forte si elle est prête à relever les défis de notre époque. Tous ses membres doivent y contribuer. La Suisse s’engage pour que les réformes initiées par le Secrétaire général rendent l’Organisation plus efficace et performante.

En tant que pays hôte, nous sommes fiers d’accueillir le siège européen des Nations Unies et heureux du travail que la Genève internationale accomplit chaque jour pour la paix et la prospérité dans le monde. Nous nous engageons à rassembler dans la Genève internationale les meilleures forces pour faire face aux défis futurs liés aux nouvelles technologies. Nous cherchons les meilleures synergies entre la science et la diplomatie pour un développement durable et pacifique des populations et des Etats. La Suisse a beaucoup à offrir et est prête à le faire aussi au sein du Conseil de sécurité de l’ONU.

Excellences,

L'ordre international fondé sur des règles est parfois remis en question; l’être humain et les collectivités cèdent souvent au désir de faire valoir la force au lieu de la raison. L’ordre multilatéral au sein de l’ONU doit prendre des mesures collectives efficaces en vue de prévenir et d'écarter les menaces à la paix et de réprimer tout acte d'agression ou autre rupture de la paix. La Suisse se mobilise en faveur du droit international. Nous avons besoin d’un système des Nations Unies fort, fonctionnel et capable de relever efficacement les défis de notre époque. Nous nous devons de le souligner encore et encore: Le multilatéralisme est de mise.

Je vous remercie.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-80473.html