La Suisse élue au Comité du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

Berne, 10.09.2020 - La Suisse a été élue au Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. L’élection a eu lieu aujourd’hui à Paris lors de l’Assemblée générale des 178 Etats parties à la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Pour la première fois, la Suisse siégera au sein de ce Comité composé de 24 Etats durant une période de 4 ans.

Organe central pour l'application de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de 2003, le Comité intergouvernemental définit des stratégies en faveur de la sauvegarde et de la promotion du patrimoine vivant. Il est responsable de la mise en œuvre de la Convention et, en particulier, décide des inscriptions sur les listes internationales du patrimoine culturel immatériel.

Après la ratification par la Suisse en 2008 de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, l’Office fédéral de la culture (OFC) a élaboré un inventaire national des traditions vivantes (www.traditionsvivantes.ch), lancé des projets de sensibilisation au patrimoine vivant et accompagné l’inscription de 6 éléments sur la Liste représentative de l’UNESCO (voir encadré).

En tant que membre du Comité, la Suisse souhaite coopérer activement à la promotion du patrimoine vivant, en mettant un accent particulier sur le patrimoine culturel immatériel en situation d’urgence, notamment en relation avec la stratégie adoptée par le Conseil fédéral en 2019 en matière de protection du patrimoine culturel en danger. L’OFC et le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) collaborent au suivi des travaux du Comité.

Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel
A l’appui de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, l'UNESCO cherche à protéger un patrimoine qui ne s'inscrit pas essentiellement dans la pierre et dans l'espace mais dans le temps, les pratiques communautaires et les interactions sociales. Ce patrimoine englobe des traditions vivantes comme les expressions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels et événements festifs, les connaissances relatives à la nature et à l'univers et les savoir-faire artisanaux. Il illustre ainsi la créativité humaine et témoigne de toute la diversité des expressions culturelles à travers le monde.

Les candidatures et éléments inscrits en Suisse
Le Conseil fédéral a approuvé en octobre 2014 une Liste indicative de huit traditions vivantes en Suisse dont les candidatures seraient présentées successivement à l’UNESCO pour figurer sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Aux côtés de la Fête des Vignerons inscrite en 2016, du Carnaval de Bâle inscrit en 2017, de la gestion du danger d’avalanche inscrite en 2018 (avec l’Autriche) et des processions de la semaine sainte à Mendrisio inscrites en 2019, y figurent le design graphique et typographique suisse, la saison d’alpage, le yodel et les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art. De plus la Suisse a été associée aux inscriptions multinationales de l’art de la construction en pierre sèche (2018), et de l’alpinisme (2019).


Adresse pour l'envoi de questions

David Vitali, DFI, Office fédéral de la culture, Chef de la section Culture et société, david.vitali@bak.admin.ch, +41 58 465 70 19

Nicolas Mathieu, DFAE, Division Nations Unies et organisations internationales, chef de la section UNESCO, nicolas.mathieu@eda.admin.ch, +41 58 46 34134



Auteur

Office fédéral de la culture
http://www.bak.admin.ch

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-80355.html