Collision d’un PC-7 avec le câble d’une caméra en 2017 à St-Moritz: dépôt d’un acte d’accusation

Berne, 05.06.2020 - L’auditeur a mis l’ancien leader de la formation de voltige aérienne PC-7 TEAM des Forces aériennes suisses en accusation. Lors de l’entraînement précédant une démonstration de vol qui devait animer les championnats du monde de ski alpin 2017 à Saint-Moritz, l’un des avions avait rompu un câble tractant une caméra de télévision aérienne en le touchant avec son aile. La procédure pénale dirigée contre le pilote de l’appareil impliqué a abouti à une ordonnance de non-lieu.

La procédure pénale ouverte suite à la collision d’un PC-7 avec le câble d’une caméra de télévision aérienne a abouti à un acte d’accusation. Les faits ont eu lieu le 17 février 2017, lors de l’entraînement qui précédait une démonstration de vol lors des championnats du monde de ski à Saint-Moritz. L’auditeur de la région d’auditeurs 2 estime que l’ancien leader du PC-7 TEAM pourrait s’être rendu coupable d’abus et dilapidation du matériel (art. 73, ch. 1, CPM), d’entrave aux services d’intérêt général (art. 171, ch. 1 et 2, CPM) et d’inobservation des prescriptions de service (art. 72, al. 1, CPM).

L’un des appareils de la formation de voltige aérienne PC-7 TEAM a rompu le câble d’une caméra de télévision aérienne en le touchant avec son aile. La caméra est tombée dans l’aire d’arrivée, devant la tribune des spectateurs. Le câble sectionné a été projeté en direction du télésiège Salastrains-Munt da San Murezzan, dans lequel il s’est pris, endommageant ainsi le capot en plexiglas de l’un des sièges. Le dispositif de sécurité a immédiatement bloqué l’installation de remontées mécaniques, dont le fonctionnement a été interrompu pendant 20 minutes. En dépit de son aile abîmée, l’avion a pu atterrir sans difficulté à Samedan. Le pilote n’a pas été blessé. L’avion, le dispositif de traction de la caméra, la caméra elle-même et le télésiège ont subi des dommages qui atteignent un total de plusieurs centaines de milliers de francs.

L’auditeur a rendu une ordonnance de non-lieu à l’encontre du pilote de l’avion impliqué dans l’incident.

Pour l’heure, le leader du PC-7 TEAM est toujours présumé innocent.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication de la Justice militaire
+41 58 464 70 13



Auteur

Office de l'auditeur en chef - justice militaire
http://www.oa.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Secrétariat général du DDPS
https://www.vbs.admin.ch/

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-79349.html