Participation de la Suisse à la libération d’une quarantaine de prisonniers dans l’est de l’Ukraine

Berne, 16.04.2020 - La Suisse se félicite de constater que trois mois après la dernière vague de libération de prisonniers, dans le cadre d’un échange de détenus entre Kiev et les régions de l’est de l’Ukraine qui ne sont pas sous le contrôle du gouvernement, une telle opération a pu voir le jour le 16 avril 2020. Des diplomates suisses au service de l’OSCE ont contribué de façon significative à la préparation de cette libération.

Le 16 avril 2020, une quarantaine de prisonniers ont été libérés; ils étaient retenus, d’une part, dans les zones contrôlées par le gouvernement ukrainien et, d’autre part, dans les zones non contrôlées par ce dernier. Cette libération a pu avoir lieu malgré l’état d’urgence décrété par le gouvernement ukrainien en raison de la pandémie de coronavirus. Les différents acteurs se sont mis d’accord au préalable sur les dispositions et les mesures de protection à prendre.

Cet échange a été précédé d’intenses négociations au sein du groupe de travail chargé des questions humanitaires du Groupe de contact trilatéral. Ce dernier réunit des représentants de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), de la Fédération de Russie et de l’Ukraine. Les négociations ont été menées depuis janvier 2020 par l’ambassadrice suisse Heidi Grau en qualité de représentante spéciale de la présidence de l’OSCE en Ukraine et du Groupe de contact trilatéral.

L’ambassadeur Toni Frisch, coordinateur suisse, dirige le groupe de travail chargé des questions humanitaires qui se réunit en règle générale toutes les deux semaines à Minsk. La dernière libération de prisonniers négociée dans le cadre de l’OSCE a eu lieu le 29 décembre 2019, lorsque quelque 250 personnes ont été relâchées. Depuis début mars, les négociations se sont tenues par vidéoconférence en raison des restrictions de voyage liées à la pandémie. Outre la libération des prisonniers détenus dans le cadre du conflit, le groupe de travail négocie des solutions visant à résoudre d’autres problèmes humanitaires. La recherche et l’identification des personnes disparues ainsi que l’amélioration des conditions de passage de la ligne de contact pour les civils font partie des principales thématiques traitées.

Le conflit armé dans l’est de l’Ukraine dure depuis six ans et a déjà fait plus de 13 000 morts selon l’ONU. La Suisse se mobilise en faveur d’un règlement pacifique du conflit et œuvre à la désescalade et au dialogue, avant tout dans le cadre de l’OSCE. Au titre de son engagement en matière de politique de paix, la Suisse a détaché depuis janvier 2020 l’ambassadrice Heidi Grau en qualité de représentante spéciale de la présidence de l’OSCE en Ukraine et du Groupe de contact trilatéral, et, depuis le printemps 2015, l’ambassadeur Toni Frisch, qui coordonne le groupe de travail chargé des questions humanitaires. 


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-78817.html