Le climat de consommation à un niveau historiquement bas

Berne, 15.04.2020 - Selon les données provisoires, le climat de consommation en Suisse a chuté à un niveau historiquement bas, dans le contexte de l’épidémie de coronavirus. Les personnes interrogées s’attendent à une récession marquée ; elles affichent face à leur situation financière un pessimisme d’une ampleur inégalée depuis les années 90.

Compte tenu de la situation actuelle, le SECO publie exceptionnellement des résultats provisoires de l’enquête sur le climat de consommation en avril.*  Selon ces derniers, l’indice du climat de consommation, de −9 points en janvier, est tombé à −40 points ; l’indice n’avait atteint un niveau aussi bas qu’une seule fois par le passé, au début des années 90.

Les attentes des ménages quant à l’évolution de l’économie dans son ensemble se sont nettement péjorées. Le sous-indice correspondant a dégringolé pour s’établir à un niveau historiquement bas (−84 points). Les personnes interrogées se montrent également pessimistes par rapport à leur propre situation budgétaire. Le sous-indice portant sur la situation financière future (−24 points) tombe à un niveau inédit depuis le début des années 90.

Enfin, les réponses des consommateurs à la question de savoir si le moment est opportun pour de grandes acquisitions n’ont jamais été aussi négatives, avec un sous-indice à −48 points. Ces réponses traduisent, d’une part, l’impact de la fermeture de nombreux commerces dans le cadre de la situation extraordinaire et, d’autre part, la très grande incertitude qui prévaut actuellement.

* Les résultats définitifs seront publiés le 5 mai.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-78784.html