La Suisse soutient les populations d'Afrique de l'Est dans la lutte contre le fléau du criquet pèlerin

Berne, 18.02.2020 - L’Afrique de l’Est connait une sérieuse invasion de criquets pèlerins. La Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) fait don d'un million CHF à l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Selon l’évolution de la crise, elle envisagera une mobilisation de fonds additionnels dans ses pays partenaires.

La Corne de l'Afrique - Somalie, Éthiopie, Kenya -  connait la pire invasion de criquets pèlerins depuis des décennies. Des milliers d'hectares de terres cultivées et de pâturages ont été endommagés avec de graves conséquences pour les moyens de subsistance de millions de ménages dont la sécurité alimentaire est déjà fragile. Les conditions météorologiques étant propices, les essaims se déplacent désormais en Ouganda et au Soudan du sud.

Le 28 janvier 2020, la FAO a lancé un appel à l’aide internationale en faveur de la mobilisation de 76 millions de dollars afin de lutter contre la recrudescence et les dégâts causés par ce nuisible et soutenir les familles touchées.

La Suisse contribue à cet appel à hauteur d’un million CHF. Elle reste particulièrement vigilante à l’évolution de la situation. La DDC envisagera une mobilisation de fonds additionnels au sein de ses zones d’intervention, si la crise perdure et que ses conséquences le requièrent.

Le soutien à la sécurité alimentaire des populations en Somalie, en Ethiopie et dans le nord du Kenya est une priorité de l'aide suisse au développement depuis 2013.

« Par le passé, nous avons déjà débloqué des fonds en urgence pour répondre aux conséquences de la sécheresse ou des inondations dans la Corne d’Afrique. L’invasion de criquets pèlerins a un impact tout aussi dévastateur sur la sécurité alimentaire des populations qui assistent, impuissantes, à la perte de leurs cultures », a précisé Manuel Bessler, délégué à l'aide humanitaire au DFAE.

Sur place, près de 12 millions de personnes souffrent d'une grave insécurité alimentaire. Malgré les efforts déjà entrepris, la voracité des insectes représente une menace pour 20 millions de personnes supplémentaires. La situation est exacerbée par les conflits et autres fragilités climatiques. Le fléau menace de détruire les progrès réalisés ces dernières années et pourrait entraîner de nouveaux déplacements de population.

L’objectif du financement international est, non seulement d'arrêter l'invasion de criquets et d'empêcher sa propagation, mais aussi de soutenir les foyers qui ont déjà subi des dégâts. L'aide doit contribuer à restaurer l’équilibre alimentaire des familles et favoriser leur résilience. Des actions sont engagées pour soutenir les opérations de contrôle, coordonner l’aide internationale, mettre en place des formations, délivrer aux ménages touchés une aide humanitaire adéquate, notamment par le transfert d'argent, l’apport de fourrage au bétail, de semences ou de produits pour les sols.

Le criquet pèlerin est considéré comme le ravageur migrateur le plus destructeur au monde car il est très mobile et se nourrit de grandes quantités de toute sorte de végétation.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-78138.html