Fin de l’engagement de l’Armée suisse au WEF 2020 : le bilan tiré est positif

Berne, 24.01.2020 - L’engagement subsidiaire de sûreté de l’Armée suisse au 50e Forum économique mondial (WEF) qui s’est tenu début 2020 à Davos est maintenant terminé. Le commandant de corps Aldo C. Schellenberg, à la tête de cet engagement, dresse un bilan positif. Il n’y a eu cette année ni problème de sécurité ni incident majeur. Aujourd’hui, les troupes ont été libérées de leur mission de sûreté. La prestation de l’armée au WEF 2020 a fortement impressionné les autorités civiles du canton des Grisons.

Durant cet engagement subsidiaire de sûreté, l’armée a rempli sa mission, dans les airs comme au sol. Les Forces aériennes (FA) avaient en effet accru leur surveillance : des radars, des avions de combat prêts à l’engagement et un système de défense aérienne basé au sol avaient été mis en place, permettant d’assurer la sécurité au-dessus de Davos. En moyenne, près de 4 900 militaires en service d’appui se tenaient à la disposition du canton des Grisons depuis le 17 janvier 2020 afin de garantir la sécurité lors de cette 50e édition du WEF. Aujourd’hui, les troupes ont été libérées de leur mandat par les autorités civiles et l’espace aérien rouvert. En plus du service de police aérienne, les FA ont effectué des vols de surveillance et des transports aériens. Les Forces terrestres ont pour leur part fourni une prestation dans les domaines suivants : infrastructures de sécurité, protection de personnes, contrôle d’accès, logistique et aide au commandement.

L’engagement de l’armée s’est déroulé sans heurts, soit sans problème de sécurité ni incident majeur. Les FA ont enregistré une violation de l’espace aérien au-dessus de la zone restreinte pour le WEF (partie italienne). La collaboration avec l’Autriche, qui a également fourni une importante contribution à la sécurité lors de l’événement, a bien fonctionné. Les Forces aériennes autrichiennes ont elles aussi relevé une violation de l’espace aérien au-dessus de leur territoire.

Peter Peyer, conseiller d’État et chef du Département de la justice, de la sécurité et de la santé du canton des Grisons est impressionné par le travail de l’armée : « Durant mon séjour à Davos, j’ai pu constater la très bonne collaboration entre l’armée et les forces de sécurité civiles. J’ai un grand respect pour les militaires qui, même par des températures négatives, ont rempli leur mission dans les règles de l’art. »

Le commandant de corps Aldo C. Schellenberg, chef du commandement des Opérations et commandant des formations militaires engagées au WEF, dresse un bilan positif : « L’effort des troupes et leur ténacité m’en imposent. Les organisations professionnelles et les formations de milice ont collaboré très efficacement et accompli leur travail avec discipline, sérieux et professionnalisme. Il faut aussi saluer les prestations de la troupe et des cadres qui, vu les conditions météo, méritent non seulement respect et reconnaissance mais surtout nos plus vifs remerciements. »


Adresse pour l'envoi de questions

Jürg Nussbaum
Responsable de la communication du commandement des Opérations
+41 58 464 15 50



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-77897.html