Statistiques de vente 2018 des produits phytosanitaires en Suisse

Berne, 16.12.2019 - L’Office fédéral de l’agriculture OFAG publie les statistiques de ventes des produits phytosanitaires (PPh) pour la période 2008 à 2018. La quantité totale commercialisée reste stable autour des 2000 tonnes par année en 2017 et 2018. Toutefois glyphosate enregistre à nouveau une forte baisse en 2018. Parmi les substances actives les plus vendues se trouvent le cuivre, les acides gras, l’huile de paraffine, l’huile de colza et le soufre, utilisables en agriculture biologique et conventionnelle.

En diminution depuis 2013, la quantité totale de produits phytosanitaires commercialisée se stabilise à un niveau légèrement supérieur à 2017, avec une quantité totale de 2050 tonnes commercialisée en 2018. Cette tendance se retrouve dans toutes les catégories de type d'utilisation (fongicides et bactéricides, herbicides, insecticides et acaricides, molluscicides, régulateurs de croissance et les autres produits phytosanitaires). Bien que la quantité commercialisée d'herbicide soit similaire en 2017 et 2018, le glyphosate enregistre une baisse de 36 tonnes par rapport à l'année précédente, ce qui représente une réduction de 55% par rapport à il y a dix ans.

Augmentation des produits en agriculture biologique et conventionnelle

La tendance générale à l'augmentation des substances actives utilisables en agriculture biologique et conventionnelle se confirme. Une croissance de 42% est observée depuis 2008. Cette tendance peut être liée à l'augmentation du nombre d'exploitations en agriculture biologique et le recours plus fréquent aux produits utilisables en agriculture biologique par le reste des agriculteurs en lieu et place des autres produits phytosanitaires.  

Produits les plus commercialisés

Les cinq substance actives les plus vendues en 2018 sont le soufre (fongicides), l'huile de paraffine (insecticide), le folpet (fongicide en viticulture), le glyphosate (herbicide) et le métamitron (herbicide pour les betteraves à sucre). A noter que le soufre et l'huile de paraffine sont autorisées en agriculture biologique et dans les cultures conventionnelles.

Publication des quantités précises

Outre une reclassification de certaines substances actives conformément aux directives d'Eurostat, la nouveauté de cette année concerne la publication des quantités précises. Jusqu'à présent les valeurs exactes étaient disponibles sur demande à l'OFAG, alors que sur le site Internet les volumes de vente étaient publiés en huit classes de grandeur afin de faciliter la lisibilité.


Adresse pour l'envoi de questions

Florie Marion, OFAG, secteur Communication et services linguistiques, tél. +41 58 461 14 41



Auteur

Office fédéral de l'agriculture
http://www.blw.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-77550.html