34 entreprises parapubliques signent la Charte pour l’égalité salariale

Berne, 28.11.2019 - Aujourd’hui à Berne, 34 entreprises parapubliques ont adhéré à la Charte pour l’égalité salariale. Elles confirment ainsi leur rôle d’exemple en matière d’égalité entre femmes et hommes et leur volonté d’user de leur influence sur d’autres entreprises mandataires. La charte a été lancée il y a trois ans par le conseiller fédéral Alain Berset en partenariat avec des exécutifs cantonaux et communaux. À ce jour, 16 cantons, 86 villes et communes ainsi que la Confédération l’ont signée.

En adhérant à la charte, les 34 entreprises parapubliques concernées s’engagent en faveur de l’égalité salariale. Elles s’engagent à la faire régulièrement contrôler, tant à l’interne que dans les entreprises auxquelles elles attribuent des mandats. Leurs collaboratrices et collaborateurs seront en outre sensibilisés à l’égalité. Les entreprises signataires appartiennent à des secteurs très divers allant de la santé aux services financiers, en passant par les transports et la formation. Au total, elles emploient près de 180’000 personnes. L’ensemble du secteur public, constitué des administrations et des entreprises parapubliques, représente quelque 580 000 postes à plein temps. Quant au volume total des marchés publics attribués chaque année en Suisse, il s’élève à 41 milliards de francs.

Un écart salarial inexpliqué de 522 francs par mois

Au sein des administrations fédérales, cantonales et communales, on constate un écart salarial moyen de 1498 francs par mois (16,7%) entre femmes et hommes. Ce chiffre peut s’expliquer à 65% par des facteurs objectifs comme la position hiérarchique, les années d’expérience ou la formation. Une part de 35% reste inexpliquée. En moyenne, les femmes gagnent ainsi 522 francs (5,9%) de moins par mois que leurs collègues masculins. C’est ce qui ressort de l’enquête sur la structure des salaires (2016) réalisée par l’Office fédéral de la statistique (OFS). Dans le secteur privé, ce chiffre s’élève actuellement à 657 francs (8,1%).

Les PME pourront aussi contrôler l’égalité salariale dès 2020

À partir de l’année prochaine, les employeurs pourront contrôler encore plus simplement leur pratique salariale. En effet, une nouvelle version de l’outil d’autocontrôle de la Confédération (Logib) sera disponible dès l’automne 2020. Le logiciel sera simplifié et les petites entreprises pourront désormais elles aussi contrôler gratuitement l’égalité salariale. Jusqu’ici, seules les entreprises employant au moins 50 personnes y avaient accès. Logib a été développé en 2006 sur mandat du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG). En 2018, il a reçu, avec la charte, le prix des Nations Unies pour le service public.

Organisée par le BFEG, la quatrième rencontre nationale sur la promotion de l’égalité salariale dans le secteur public a réuni quelque 100 spécialistes, membres d’exécutifs et émissaires d’entreprises parapubliques.

Liste des entreprises signataires :

1.    Assurance immobilière du canton de Bâle-Ville 

2.    Assurance suisse contre les risques à l’exportation (SERV)

3.    Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA)

4.    Azienda Elettrica Ticinese

5.    Banque cantonale des Grisons

6.    Basler Verkehrs-Betriebe BVB

7.    Bedag Informatik SA

8.    CFF

9.    Ensemble Hospitalier de la Côte (EHC)

10.  EPFL

11.  EPFZ

12.  Haute école pédagogique de Zurich

13.  Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse (FHNW)

14.  Haute école spécialisée bernoise (BFH)

15.  Haute école spécialisée des Grisons (FHGR)

16.  Hôpital cantonal Aarau

17.  Hôpital Universitaire de Bâle

18.  Hôpitaux de Soleure

19.  Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

20.  Institut fédéral pour l’aménagement, l’épuration et la protection des eaux (EAWAG)

21.  Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL)

22.  Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP)

23.  Institut fédéral de métrologie (METAS)

24.  Institut Paul Scherrer (PSI)

25.  Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (LFEM)

26.  La Poste

27.  Pro Helvetia

28.  PUBLICA

29.  Services Industriels de Genève, SIG

30.  Swiss Investment Fund for Emerging Markets (SIFEM)

31.  Swisscom

32.  Transports publics de la région lausannoise SA

33.  Universitäre Psychiatrische Kliniken Basel

34.  Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften ZHAW 

 


Adresse pour l'envoi de questions

Peter Lauener, responsable Communication du DFI, +41 79 650 12 34



Auteur

Secrétariat général DFI
http://www.edi.admin.ch

Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes
https://www.ebg.admin.ch/ebg/fr/home.html

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-77290.html