Personnes handicapées et logement: favoriser l’autonomie

Berne, 26.11.2019 - Choisir librement son lieu de domicile et ses modalités de logement : un élé-ment central de l’égalité qui concerne également les personnes handicapées. À l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées du 3 dé-cembre prochain, un colloque consacré à l’autonomie des personnes avec handicap en matière de logement se déroulera à Berne. Plus de 130 participants représentant les autorités fédérales et cantonales, les organisations et associa-tions du domaine ainsi que les personnes handicapées elles-mêmes y discute-ront, entre autres, d’une offre plus diversifiée en matière de logement, de presta-tions de soutien, d’innovations technologiques et de financement du logement.

En Suisse, quelque 1,8 million de personnes vivent avec un handicap. Parmi elles, toutes n’ont pas la possibilité de choisir librement leurs modalités de logement. Au-jourd’hui, près de 30 000 d’entre elles dépendent d’un soutien intensif et vivent en institution.

L’offre en matière de foyers, d’accompagnement à domicile et d’appartements indi-viduels adaptés aux besoins des personnes handicapées est diversifiée. Actuelle-ment, les autorités et les associations faîtières s’emploient à l’individualiser et à la flexibiliser davantage. Afin d’encourager l’autonomie et d’améliorer ainsi la qualité de vie des personnes handicapées, il est nécessaire d’élargir l’offre qui leur est des-tinée et de renforcer le travail de sensibilisation. La politique en faveur des per-sonnes handicapées de la Confédération en constitue le cadre. Les cantons et les communes jouent quant à eux un rôle déterminant dans la conception de l’offre en matière de logement. Enfin, la société civile est également partie prenante de ce processus.

Organisé par le Bureau fédéral de l’égalité pour les personnes handicapées (BFEH), l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) et la Conférence des direc-trices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS), le colloque met en lu-mière un élément central de l’égalité avec le thème de l’autonomie en matière de lo-gement. L’objectif de la politique en faveur des personnes handicapées est de per-mettre à ces dernières de participer pleinement, sur un pied d’égalité et en toute autonomie, à la vie politique, économique, sociale et culturelle. Cet objectif est repris par le rapport du Conseil fédéral sur la politique en faveur des personnes handica-pées (2018) et la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handica-pées.

Les arguments mis en avant par les intervenants suivants, qui prendront part au col-loque du 3 décembre, donnent un aperçu des défis actuels :

  •  Sabina Misoch, professeure à la Haute école spécialisée de Saint-Gall, ex-plique comment des capteurs, des systèmes de rappel ou d’alarme numé-riques ou encore des robots programmés sur mesure peuvent aider à vivre à domicile de manière autonome.
  • Maryse Aebischer, cheffe du Service de la prévoyance sociale du canton de Fribourg, souligne l’importance du travail de sensibilisation et la nécessité de trouver des solutions créatives. Elle évoque des prestations de soutien desti-nées spécifiquement aux personnes handicapées, mais également la partici-pation de celles-ci à la société (culture, vie de quartier, sport, etc.).
  • Matyas Sagi-Kiss, membre du conseil de district de Zurich, vice-président de la Conférence pour les personnes handicapées du canton de Zurich et por-teur de handicap, estime que si les autorités prennent en charge les surcoûts liés au handicap lorsque la personne concernée vit dans un foyer, elles de-vraient aussi assumer ces frais si la personne en question vit à domicile.
  • Mario Fehr, conseiller d’État du canton de Zurich et membre du comité direc-teur de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires so-ciales (CDAS), insiste sur l’importance de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées pour les autorités.

Le colloque est ouvert aux médias. Pour de plus amples renseignements, veuil-lez vous adresser à : Giulia Brogini, Bureau fédéral de l’égalité pour les personnes handicapées BFEH, giulia.brogini@gs-edi.admin.ch, 079 322 19 70.


Adresse pour l'envoi de questions

Giulia Brogini, Bureau fédéral de l’égalité pour les personnes handicapées BFEH, giulia.brogini@gs-edi.admin.ch, 079 322 19 70.



Auteur

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Office fédéral des assurances sociales
http://www.ofas.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-77209.html