L’armée utilise à nouveau la place de tir du Glaubenberg

Berne, 21.11.2019 - Dans son concept de stationnement du 26 novembre 2013, le DDPS avait annoncé la fermeture de la place de tir du Glaubenberg. Cependant, les expériences tirées du processus de développement de l’armée ont montré qu’il était avantageux pour le DDPS de la réutiliser. Pour ce faire, il a demandé au Conseil fédéral d’adapter en ce sens le plan sectoriel militaire d’ici fin 2020.

Selon le concept de stationnement du 26 novembre 2013, il était prévu de fermer la place de tir du Glaubenberg à l’été 2020, hormis la place de tir d’aviation de Wasserfallen qui en fait partie. Puis la concrétisation du projet de développement de l’armée a débuté le 1er janvier 2018. Les expériences faites depuis ont montré l’utilité particulière du site du Glaubenberg pour l’instruction militaire. L’application de l’ordonnance sur la protection contre le bruit a aussi révélé que cette place permettait de soulager d’autres places d’armes et places de tir. Le DDPS, sur demande de l’armée, n’a donc plus l’intention de fermer la place et les infrastructures qui en dépendent sur l’ancien site de l’arsenal de Sarnen, mais au contraire de les réutiliser à des fins militaires.

Le DDPS reste ainsi responsable de la protection et de la préservation du patrimoine naturel sur la place de tir du Glaubenberg. Il continuera donc à protéger le biotope et le paysage marécageux lors de l’utilisation militaire du site, d’où l’application l’an prochain de son programme Nature, paysage et armée sur cette place également. Ce programme permet d’inventorier le patrimoine naturel, de coordonner systématiquement l’utilisation des sites par l’armée et les tiers, et de définir des mesures en cas de différends. Il donne aussi l’occasion de voir quelles parties de la place de tir ne seront plus utilisées dans un contexte militaire.

Selon décision prise le 8 décembre 2017, le Conseil fédéral entendait fermer le site du Glaubenberg et continuer à utiliser la place de tir d’aviation de Wasserfallen dans la partie du plan sectoriel consacrée au programme. Le changement d’affectation exige une adaptation de ce programme à des fins de planification et sa soumission – probablement d’ici fin 2020 – au Conseil fédéral pour décision.


Adresse pour l'envoi de questions

Daniel Reist
Porte-parole de l’armée
+41 58 464 48 08


Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-77172.html