Transmission de l'alarme en Suisse: la sirène fait son entrée au musée

Berne, 06.11.2019 - Installée depuis 35 ans sur le toit de l'ancienne école de Stallikon (ZH), l'une des dernières sirènes fonctionnant à l'air comprimé en Suisse a été démontée et remise au Musée de la communication de Berne. L'Office fédéral de la protection de la population (OFPP) a profité de cette occasion pour présenter, en collaboration avec les autorités cantonales et locales, la transmission de l'alarme et les nouveaux systèmes d'alarme numériques.

La sirène a rejoint, dans la collection du Musée de la communication de Berne, une sirène de la défense aérienne datant de la Seconde Guerre mondiale. Les sirènes s'inscrivent dans l'histoire des moyens de communication. À partir du Moyen Âge, le cri « au feu » et le son du tocsin ou du clairon appelaient les pompiers à se rassembler et avertissaient la population d'un danger imminent. Depuis la guerre froide, c'est par le hurlement des sirènes que l'alerte lui est donnée.

La Suisse s’est dotée d'un réseau dense de 5000 sirènes fixes et 2200 sirènes mobiles. Cette couverture quasi-complète du pays, associée aux messages diffusés à la radio, forme aujourd'hui la colonne vertébrale du système assurant la transmission de l'alarme et l'information à la population en cas de catastrophe ou de situation d'urgence. En collaboration avec les cantons, les communes et les exploitants de barrages, l’OFPP veille à l’actualisation continue et à la disponibilité permanente de ces systèmes d’alarme. Les anciennes sirènes pneumatiques laissent ainsi la place à des modèles électroniques de pointe, à l'entretien moins coûteux et au fonctionnement plus fiable. Les 95 sirènes pneumatiques encore utilisées actuellement seront remplacées au cours des cinq prochaines années.

Alertswiss : un nouveau système d'alarme numérique

Il y a un an, l'OFPP a lancé en collaboration avec les cantons de nouvelles prestations de services électroniques afin d'alerter la population en cas de catastrophe ou de situation d'urgence. Les alarmes et alertes sont transmises par le biais de notifications push sur les smartphones et également publiées sur le site Internet d’Alertswiss. L'optimisation du système d’alarme et d’information au moyen des canaux Alertswiss a permis d'alerter et d'informer directement la population à la suite d'événements tels que des incendies, des intempéries ou la pollution de l'eau potable.


Adresse pour l'envoi de questions

Sandra Kobelt
Cheffe de la Section Communication OFPP
+41 79 227 94 90



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Office fédéral de la protection de la population
http://www.bevoelkerungsschutz.admin.ch/

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-76952.html