Procédure d’acquisition de biens d’armement : le DDPS demande une analyse externe

Berne, 24.10.2019 - Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) a mandaté l’entreprise Deloitte Consulting SA pour analyser ses processus d’acquisition de biens d’armement. Cette démarche s’inscrit dans la perspective des grands projets de ces quinze prochaines années, notamment le renouvellement des moyens de protection de l’espace aérien (Air2030), la modernisation des forces terrestres et la poursuite de la mise en place de capacités de cyberdéfense. L’analyse et les recommandations qui en découlent sont attendues d’ici l’été 2020. Elles doivent montrer comment le processus d’acquisition pourrait être éventuellement rendu plus efficace en termes de coûts et de temps.

L’armée doit s’adapter en permanence aux nouveaux défis. Cela signifie que les processus d’acquisition de ses biens d’armement doivent être développés en conséquence. Les technologies évoluent et les moyens aériens et terrestres classiques sont, aujourd’hui déjà, complétés par des outils numériques et de haute technologie dont les cycles de développement et de vie sont souvent drastiquement réduits. En conséquence, la procédure d’acquisition doit être aussi courte que possible et aussi longue que nécessaire pour que les systèmes correspondent à l’état de la technique au moment de leur livraison. La gestion prudente et efficace des deniers publics reste également de mise.

Analyse de la procédure d’acquisition

Le DDPS veut donc savoir si la marche à suivre en matière d’acquisition de biens d’armement permettra de relever les défis du futur et s’il est possible de l’améliorer de point de vue de l’efficacité. C’est pour répondre à cette question que l’entreprise Deloitte Consulting SA a été chargée de réaliser une analyse comprenant des conclusions et des recommandations d’ici l’été 2020. Le volume du mandat adjugé à l’issue de la procédure invitant à soumissionner s’élève à environ 780 000 francs. Le mandat a été confié par la cheffe du DDPS, en accord avec le directeur général de l’armement et le chef de l’Armée.

L’analyse externe couvre la procédure depuis la planification de l’acquisition jusqu’à l’introduction des nouveaux systèmes et appareils, avec la phase d’acquisition proprement dite en point de mire. Il s’agit notamment de passer en revue les processus, les compétences et les dispositions internes. Les projets d’acquisition concrets en cours ne sont pas concernés.

L’entreprise Deloitte Consulting SA travaillera au sein des organisations concernées du DDPS et pourra aussi compter sur des experts mis à disposition par le département.

En parallèle, une équipe de base interne au DDPS est chargée d’examiner régulièrement les conclusions tirées de l’analyse, d’identifier d’autres sujets de recherche et de répondre elle-même à des questions. Un expert a été engagé pour soutenir et conseiller le DDPS dans ces tâches. À l’issue d’une autre procédure invitant à soumissionner, le mandat d’accompagnement jusqu’en 2020 a été adjugé à la société salemConsulting pour un montant de 180 000 francs.

Groupe d’accompagnement composé de représentants du monde politique, de la science et de l’industrie

Le DDPS sera également conseillé par un groupe d’accompagnement externe, dont les membres, issus du monde politique, de la science et de l’industrie, seront prochainement désignés par Toni Eder, secrétaire général du DDPS.


Adresse pour l'envoi de questions

Lorenz Frischknecht
Porte-parole DDPS
+41 58 484 26 17


Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Armasuisse
http://www.ar.admin.ch/

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-76794.html