PIB au 2e trimestre 2019 : fléchissement de la conjoncture

Berne, 05.09.2019 - Le PIB de la Suisse a progressé de 0,3 % au 2e trimestre 2019, après avoir enregistré une croissance de 0,4 % (chiffre révisé) au trimestre précédent*. La demande intérieure et la demande étrangère se sont montrées timides, comme dans d’autres pays européens, au désavantage du secteur des services notamment.

La consommation privée (+0,3 %) a affiché une croissance légèrement inférieure à la moyenne, soutenue par la santé, le logement et l’énergie. La consommation des administrations publiques (+0,1 %) n’a que peu augmenté. Aucune impulsion n’est venue des investissements dans la construction (−0,1 %), d’où une modeste progression de la valeur ajoutée dans le secteur de la construction (+0,1 %). Enfin, les investissements en biens d’équipement ont nettement décéléré (−1,0 %). Les investissements en machines, en particulier, ont encore reculé, le climat d’incertitude ralentissant les activités d’investissement des entreprises.

Freinées par une demande intérieure globalement faible et par des exportations de services en légère diminution (−0,2 %), d’importantes branches du secteur des services ont perdu de leur dynamisme au 2e trimestre. La valeur ajoutée du commerce (−0,3 %) s’est à nouveau contractée, après un début d’année positif. Un léger repli de la valeur ajoutée a également été enregistré par le secteur des services proches des entreprises (−0,1 %). En revanche, l’hôtellerie-restauration (+2,6 %) et le secteur financier (+0,7 %) ont affiché une progression.

À la différence d’autres pays européens, le secteur secondaire a largement contribué à la croissance du PIB au 2e trimestre. Dans l’industrie manufacturière (+1,3 %), la valeur ajoutée a presque poursuivi sur la lancée du trimestre précédent. Les chiffres d’affaires et les exportations des industries chimique et pharmaceutique, en particulier, se sont inscrits en hausse. Par contre, d’autres secteurs, notamment celui des machines et des métaux, ont vu leur chiffre d’affaires reculer, dans le sillage de l’évolution récente au niveau international. Les exportations de marchandises** (−0,8 %) ont légèrement baissé dans l’ensemble, à l’instar des importations de marchandises et de services** (−0,6 %).

Point de presse du 5 septembre 2019, à 9 h 30, au Centre de presse, à Berne :
La Suisse est-elle face à une récession ?
Eric Scheidegger, chef de la Direction de la politique économique du Secrétariat d’État à l’économie (SECO), et Philippe Küttel, chef de la section Comptes nationaux de l’Office fédéral de la statistique (OFS), commenteront les chiffres actuels du PIB et la situation conjoncturelle. À cette occasion, l’influence des grands événements sportifs sur le produit intérieur brut sera également thématisé.
Les questions par téléphone des journalistes pourront être posées à l’issue du point de presse, à partir de 11 heures.

* Taux de croissance des données réelles par rapport au trimestre précédent. Corrigée des effets des grands événements sportifs, la croissance économique s’est élevée à 0,3 %, contre 0,6 % au trimestre précédent. Données et informations complémentaires : www.seco.admin.ch/pib.
** Sans objets de valeur.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-76304.html