Stratégie d’implantation des sites d’Agroscope: le conseiller fédéral Parmelin présente l’état d’avancement des travaux

Berne, 21.08.2019 - Le concept détaillé et le plan de mise en œuvre de la stratégie d’implantation des sites d’Agroscope sont en cours d’élaboration depuis le début de l’année: le 21 août 2019, le conseiller fédéral Guy Parmelin a informé les collaborateurs et collaboratrices d’Agroscope de l’état d’avancement des travaux. Le jour même, il a également informé le Conseil fédéral. Les éclaircissements internes sont en bonne voie, tandis que les discussions et négociations avec les cantons relatives aux stations d’essai nécessitent un peu plus de temps que prévu. Le Conseil fédéral prendra donc une décision sur le concept détaillé et le plan de mise en œuvre au plus tard au deuxième trimestre 2020.

À l’avenir, il est prévu qu’Agroscope, le centre de compétences de la Confédération pour la recherche agronomique, soit composé d’un site central à Posieux, de deux centres de recherche régionaux, l’un à Changins, l’autre à Reckenholz, et de stations d’essai décentralisées. Le 30 novembre 2018, le conseil fédéral a pris la décision de principe de ne plus retenir que cette variante pour la future stratégie d’implantation des sites d’Agroscope et a chargé le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) de lui soumettre un concept détaillé et un plan de mise en œuvre de la stratégie d’implantation de sites avant fin 2019.

Le 21 août 2019, le conseiller fédéral Guy Parmelin et Eva Reinhard, responsable d’Agroscope, ont informé les collaborateurs et collaboratrices d’Agroscope de l’état d’avancement des travaux et la suite de la procédure. Les discussions internes sur l’orientation, les activités et les besoins en infrastructures des sites de Posieux, Changins et Reckenholz sont terminées (voir résumé des profils des sites). Les résultats de ces éclaircissements constituent la base des discussions en cours et à venir sur la collaboration axée sur la pratique au sein des stations d’essai décentralisées.

Le conseiller fédéral Guy Parmelin souhaite rencontrer personnellement les cantons concernés qui abritent un site d’Agroscope et les cantons intéressés par les nouvelles stations d’essai décentralisées, et s’entretenir avec les représentants du monde agricole, des milieux scientifiques et de l’administration. Des consultations sont également prévues dans les commissions parlementaires. Les négociations avec les cantons prenant plus de temps que prévu, le rapport sur le concept détaillé et le plan de mise en œuvre sera retardé et ne sera soumis au Conseil fédéral qu’au deuxième trimestre 2020. Le projet de construction de Posieux n’est pas affecté par le retard: le bâtiment des laboratoires fera l’objet d’une demande dans le message sur les immeubles de 2020; à cet effet, un concept global du campus de Posieux sera soumis au Parlement comme base de décision.

La mise en œuvre de la stratégie d’implantation des sites permet de réaliser des économies considérables en termes de coûts d’infrastructure, de gains d’efficacité opérationnelle et d’exploitation des synergies dans la recherche. Le Parlement a approuvé la conversion de l’objectif initial d’économies en un objectif d’efficacité: les économies résultant de la concentration des sites pourront être utilisées par Agroscope au profit de la recherche, ce qui permettra de renforcer la recherche agronomique, renforcement nécessaire pour pouvoir faire face aux défis de l’agriculture et de l’agro-alimentaire.

Sites de Posieux, Changins et Reckenholz

Profils prévus pour les sites

Campus de recherche central de Posieux: Posieux concentre ses recherches sur les animaux de rente et sur les denrées alimentaires. Posieux réunira également des activités non liées aux sites, des programmes de surveillance, des activités d’évaluation de la durabilité et d’économie agricole. Enfin, les organes responsables de l’exécution et du conseil aux politiques seront principalement localisés à Posieux.

Le campus sera également le siège principal et représentera l’adresse officielle du comité de direction et de l’état-major d’Agroscope; il abritera en outre, avec ses Core Facilities, la majorité des infrastructures de laboratoire et de la technologie de recherche.

Centre de recherche régional de Changins: avec ses parcelles d’essai et son infrastructure de laboratoire existantes, Changins concentre ses recherches sur la protection phytosanitaire de toutes les cultures et sur les systèmes culturaux dans les grandes cultures.

Centre de recherche régional de Reckenholz: Reckenholz concentre ses recherches sur l’amélioration des plantes et le développement de variétés, ainsi que sur l’agroécologie et les ressources naturelles.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication, Secrétariat général du DEFR
Tél. 058 462 20 07 ; info@gs-wbf.admin.ch


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-76130.html