Deux nouveaux partenaires de recherche pour le laboratoire souterrain du Mont Terri

Berne, 09.07.2019 - Le laboratoire géologique souterrain du Mont Terri, près de St-Ursanne, dirigé par l’Office fédéral de topographie swisstopo, connaît une croissance marquante. L’EPFZ et l’office fédéral allemand pour l’élimination sûre des déchets radioactifs (Bundesamt für kerntechnische Entsorgungssicherheit) sont désormais les nouveaux partenaires de ce leader international dans la recherche sur les roches argileuses.

Depuis le 1er juillet 2019, l'EPFZ et l'office fédéral allemand sont les nouveaux partenaires du projet de recherche du Mont Terri. À ce jour, 21 organisations de neuf pays mènent des recherches dans le laboratoire du Mont Terri, près de St-Ursanne, sous la direction de l'Office fédéral de topographie swisstopo. Alors que la recherche internationale sur les couches d'argile à Opalinus s'est concentrée jusqu'à présent sur le stockage souterrain sûr de déchets de faible, moyenne et haute radioactivité, l'EPFZ donne un nouvel élan au domaine de la recherche sur le stockage du CO2, qui en est encore à ses débuts.

Trois départements et divisions de l'EPFZ y sont représentés :

  • le Département des sciences de la Terre (Génie géologique, Service sismologique suisse)
  • l'Institut de recherche sur l'eau EAWAG (Division des ressources en eau et eau potable)
  • l'Institut Paul Scherrer (Laboratoire sur la gestion des déchets LES)

Leader international

Le laboratoire souterrain fait aujourd'hui partie des laboratoires géologiques de pointe dans les recherches sur les roches argileuses. Les premières expériences scientifiques sur l'argile à Opalinus datent de 1996. Au total,150 expériences ont été réalisées à ce jour. On y examine les caractéristiques hydrogéologiques, géochimiques et géotechniques des argiles à Opalinus en vue du stockage futur de déchets radioactifs en couches profondes, mais aussi pour d'autres applications comme le stockage définitif du CO2 par exemple.
swisstopo est chargé de la gestion et du fonctionnement de ce projet de recherche international. Le canton du Jura est propriétaire du site ; il octroie annuellement des autorisations d'exploitation pour que swisstopo puisse poursuivre ses projets de recherche.

Le laboratoire souterrain sert exclusivement à des fins de recherche ; il n'y est pas question de stockage de déchets radioactifs.


Adresse pour l'envoi de questions

Ruedi Bösch, Communication swisstopo, +41 58 469 01 27, ruedi.boesch@swisstopo.ch


Auteur

Secrétariat général du DDPS
https://www.vbs.admin.ch/

swisstopo – Office fédéral de topographie
http://www.swisstopo.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-75762.html