Quarantaine levée à la caserne de Jassbach

Berne, 05.07.2019 - Les 50 militaires de l’ER GE à Jassbach (BE) se sont largement remis des troubles graves dont ils ont souffert hier soir. La cause fait encore l’objet d’examens. La quarantaine décrétée par le canton de Berne a pu être levée cette nuit.

Des soins médicaux ont dû être prodigués à quelque 50 militaires depuis jeudi soir à Jassbach. Parmi eux, 35 ont de nouveau pu rejoindre la troupe ou partir en congé. Les autres pourront sans doute faire de même dans le courant de la matinée. Les résultats provisoires semblent exclure une origine virale, mais les examens ne sont pas terminés.

L’état de santé des intéressés s’est amélioré le jeudi soir déjà. Le canton de Berne a pu lever la mesure de quarantaine imposée par précaution à la caserne de Jassbach. Le suivi médical est maintenu, tout comme l’accompagnement dispensé par le Service psycho-pédagogique de l’armée. La justice militaire et l’inspectorat des denrées alimentaires de l’armée ont ouvert des enquêtes.

Pas moins de 50 militaires, de tous grades, étaient tombés malades jeudi soir à l’école de recrues GE à Jassbach. Des symptômes assez graves de vomissement et diarrhée avaient entraîné une hospitalisation dans des établissements civils et militaires.


Adresse pour l'envoi de questions

Daniel Reist
Porte-parole de l’armée
+41 58 464 48 08


Auteur

Secrétariat général du DDPS
https://www.vbs.admin.ch/

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-75729.html