Troisième monitoring de la compétitivité de l’aviation civile suisse

Berne, 07.05.2019 - La troisième étude sur la compétitivité de l’aviation suisse montre que la qualité et l’efficacité des services fournis par l’aviation civile suisse se maintiennent à un niveau élevé dans le contexte international. Le secteur aérien s’inquiète toutefois des problèmes croissants de capacités sur les aéroports nationaux.

La première analyse de la compétitivité de l’aviation civile suisse a été réalisée en 2012 par le bureau munichois Intraplan Consulting à la demande de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC), d’Aerosuisse, de Skyguide (service suisse de la navigation aérienne), de Swiss, et de la Swiss International Airport Association. À cette fin, des aspects tels que l’offre et la demande de transport, l’infrastructure, le cadre politique et la fiscalité, la protection de l’environnement et la sécurité aérienne ont été passés en revue.

Le troisième monitoring confirme les conclusions des précédentes études concernant l’évolution du trafic. Grâce à son fort pouvoir économique, la population résidante de la Suisse prend nettement plus l’avion que la population des pays voisins. Le niveau de développement du secteur aérien suisse, que ce soit en termes de protection de l’environnement, d’innovation et de sécurité aérienne, est jugé comme très élevé. La modernisation continue du parc d’avions permet de diminuer la consommation moyenne de carburant et les nuisances sonores. Le cadre légal, à l’instar de la réglementation restreignant les vols la nuit, pose des limites au développement de l’aviation suisse.

Selon le monitoring, la croissance poursuivra sur sa lancée, encore que les capacités limitées des aéroports de Zurich et de Genève constituent un frein. La situation se présente sous un jour différent dans le domaine du fret aérien. En raison des limitations applicables aux vols de nuit, la part des exportations de fret aérien est nettement inférieure à celles des pays voisins. L’aviation d’affaires reste particulièrement développée en Suisse.  Les capacités disponibles aux aéroports de Zurich et de Genève pour ce segment sont cependant limitées.


Adresse pour l'envoi de questions

Pour les professionnels des médias:
Communication OFAC
Téléphone:



Auteur

Office fédéral de l'aviation civile
http://www.bazl.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-74943.html