Vers la formation professionnelle numérique

Berne, 17.04.2019 - Le 17 avril 2019, le Conseil fédéral a approuvé le rapport de gestion 2018 de l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP). Pour l’institut, l’année écoulée était placée sous le signe de la numérisation, par exemple à travers son projet trans:formation, qui s’inscrit dans le cadre du programme d’encouragement de la Confédération sur la transformation numérique de la formation professionnelle. L’IFFP a accompli des progrès notables dans les travaux stratégiques qu’il mène en vue d’obtenir le statut de haute école pédagogique.

Avec le programme trans:formation, l’IFFP soutient les écoles professionnelles dans leur transformation numérique, dans une gamme d’activités allant de l’analyse grâce au Digi-Check aux formations continues sur mesure, en passant par l’accompagnement de projets. Parmi les faits marquants de 2018 figure la journée DigitalSkills organisée le 22 octobre à Berne, lors de laquelle ont été présentées et discutées les principales questions relatives à la numérisation dans la formation professionnelle. Le même jour, l’Observatoire suisse de la formation professionnelle de l’IFFP a publié son rapport de tendance intitulé « Numérisation et formation professionnelle ». En 2018, l’IFFP a en outre mis sur pied, pour l’automne 2019, une nouvelle filière d’études préparant au bachelor qui met l’accent sur la numérisation.

Dans la perspective de son accréditation en tant que haute école, l’IFFP a obtenu la certification « Committed to excellence » de la Fondation européenne pour le management par la qualité (EFQM). Il a par ailleurs participé à l’élaboration d’une nouvelle base légale (loi sur la HEFP), qui a été mise en consultation en décembre 2018. Afin d’exploiter encore plus les synergies dans l’offre de formation et de formation continue destinée aux responsables de la formation professionnelle en Suisse alémanique, l’IFFP a conclu des conventions de coopération avec les hautes écoles pédagogiques de Lucerne et de Saint-Gall.

En 2018, plus de 13 600 personnes ont achevé une formation ou une formation continue à l’IFFP. De son côté, l’institut a participé à 40 projets de recherche et a soutenu, sur mandat des organisations du monde du travail, des projets de révision, de réforme et d’autre nature concernant 114 professions. La division Relations internationales de l’IFFP a assumé 15 mandats dans 15 pays différents et a reçu 36 délégations étrangères.

Les comptes 2018 font état de revenus de 46,757 millions de francs et de charges totales de 46,264 millions de francs, soit un excédent de 0,492 million. Ce résultat tient à une hausse des revenus et à une réduction des coûts par rapport à l’exercice précédent. Les réserves, qui peuvent être utilisées pour compenser les pertes et pour financer des projets et des investissements, s’élevaient à 3,191 millions de francs à la fin de 2018.

L’IFFP est l’organisation experte en Suisse pour la formation professionnelle : il assure la formation et la formation continue des responsables de la formation professionnelle, participe à la recherche dans le domaine de la formation professionnelle, contribue au développement des métiers et soutient la coopération internationale en matière de formation professionnelle. Il compte plusieurs sites, à Zollikofen près de Berne, à Lausanne, à Lugano, à Olten et à Zurich.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de la communication du DEFR
058 462 20 07, info@gs-wbf.admin.ch


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-74723.html