Mitholz : l’OFEV confirme la pertinence des travaux entrepris par le DDPS

Berne, 15.04.2019 - L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a procédé à une évaluation de la situation de l’ancien dépôt de munitions de Mitholz et confirme l’estimation des risques pour la population, réalisée par le DDPS : ils sont inacceptables. Le DDPS peut ainsi poursuivre les travaux qu’il a lancés dans le but de réduire ces risques au moins à un niveau jugé acceptable au regard des critères fixés dans l’ordonnance du 27 février 1991 sur les accidents majeurs (OPAM).

L’OFEV, dans son évaluation, tire les mêmes conclusions que le DDPS : les risques liés à l’ancien dépôt de munitions de Mitholz sont inacceptables. En l'occurrence, il se fonde sur une expertise réalisée par un organisme allemand indépendant, le Fraunhofer-Institut für Kurzzeitdynamik, Ernst-Mach-Institut, de Efringen-Kirchen.

L’évaluation, déjà annoncée l’été dernier, s’inscrit dans le cadre normal de l’application de l’OPAM. Selon l’OFEV, l’analyse des risques menée par le DDPS est plausible. En qualité de service de la Confédération spécialisé en la matière, l’office a chargé le DDPS de réduire ces risques au moins à un niveau jugé acceptable.

Le DDPS salue l’évaluation de l’OFEV

Le Conseil fédéral a été informé, lors de sa séance du 10 avril 2019, de l’évaluation faite par l’OFEV sur l’analyse des risques menée par le DDPS. Le 15 avril 2019, le DDPS, l’OFEV, le canton de Berne et la commune de Kandergrund ont organisé à Mitholz une séance d’information pour la population, au cours de laquelle l’OFEV et le Fraunhofer-Institut ont présenté leurs conclusions.

Le DDPS salue l’évaluation de l’OFEV. Vu la confirmation du caractère inacceptable des risques, les mesures prises et appliquées par le Conseil fédéral, le DDPS et le canton de Berne se sont avérées judicieuses. L’évaluation de l’OFEV montre la nécessité de poursuivre les travaux en lien avec les mesures visant la réduction des risques.

Les autres conclusions – envisageant notamment un scénario avec 20 tonnes de TNT et des conséquences ainsi qu’une étendue de la zone de danger différentes – sont prises en compte dans l’examen des mesures visant à réduire les risques et dans la planification d’urgence du canton.

Les travaux battent leur plein

Le groupe de travail engagé par le Conseil fédéral s’est constitué dès le mois d’août 2018, et s’est aussitôt mis à la tâche dans divers domaines.

- Investigations techniques : un modèle numérique en 3D a été établi pour l’installation ; c’est un élément de base important pour la poursuite des investigations. Une expertise géologique, qui sera prochainement présentée, confirme les conclusions de l’analyse du DDPS. De plus, les experts d’armasuisse Sciences et technologies procèdent régulièrement à des examens de munitions provenant de l’ancien dépôt. La surveillance de la nappe phréatique a été intensifiée et des points de sondage supplémentaires ont été définis.
- Mesures de réduction des risques : pour que les risques soient limités à un niveau acceptable, le DDPS a lancé le projet Évaluation des variantes sur le site de Mitholz. Des mesures visant à réduire immédiatement les risques sont étudiées dans ce cadre et le projet prévoit d'établir, d’ici à l’été 2020, des variantes permettant de diminuer ces risques. Le choix de la variante définitive se fera ultérieurement. Pour que l’état des lieux soit le plus complet possible, le DDPS a organisé, le 8 mars 2019, un atelier réunissant des représentants des autorités concernées, des politiciens régionaux et des experts du secteur privé.
- Mesures de surveillance : divers systèmes ont été installés à l’intérieur et dans le périmètre de l’ancien dépôt de munitions, dans le respect des prescriptions de sécurité pertinentes. Ils permettent notamment de mesurer les variations de température, les dégagements de gaz ou les mouvements des roches.
- Organisation d’urgence : le canton de Berne a mis sur pied un plan d’urgence. La population en a été informée le 5 décembre 2018.
- Communication : pour répondre à un souhait des autorités communales, le DDPS publie périodiquement depuis décembre 2018 un bulletin relatant les travaux en cours. Le 26 janvier 2019, le DDPS a également permis à la population de Mitholz de visiter l’installation. Quant à la séance d’information organisée le 15 avril 2019 à l'intention de cette même population, c’était la quatrième du genre.

Le DDPS a à cœur de donner régulièrement et directement des informations de première main aux autorités régionales et à la population. Les différentes étapes sont systématiquement discutées avec la commune et l’autorité préfectorale.

Tous les documents, actuels et passés, sur les travaux en lien avec l’ancien dépôt de munitions de Mitholz sont publiés sous www.vbs.ch/mitholz, une page web régulièrement actualisée.


Adresse pour l'envoi de questions

Renato Kalbermatten
Chef Communication DDPS
+41 79 713 20 94



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-74704.html