L’attestation fédérale de formation professionnelle a trouvé sa place dans le système éducatif suisse

Berne, 22.03.2019 - Depuis l’introduction, en 2004, de la formation professionnelle initiale de deux ans avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP), 56 formations de ce type ont été créées, et l’AFP s’est établie dans le système éducatif suisse. C’est ce qui ressort du rapport « Introduction de l’attestation fédérale de formation professionnelle – un bilan », approuvé par le Conseil fédéral le 22 mars 2019. Selon plusieurs évaluations menées depuis l’instauration de cette voie de formation, tant les apprentis AFP que les responsables de la formation (entreprises formatrices, écoles professionnelles et cours interentreprises) sont satisfaits des offres AFP.

Le rapport « Introduction de l’attestation fédérale de formation professionnelle – un bilan » a été élaboré en exécution du postulat 14.3740 de l’ancien conseiller national Jean Christophe Schwaab. Il relève que les formations professionnelles AFP offrent une bonne qualification pour le premier marché du travail aux personnes ayant des aptitudes essentiellement pratiques et leur permettent d’accéder à des diplômes plus exigeants du degré secondaire II (certificat fédéral de capacité) ainsi qu’à des formations continues.

Les évaluations réalisées montrent que les titulaires d’une AFP réussissent dans la plupart des cas leur insertion sur le marché du travail. Les taux de réussite et l’employabilité des titulaires d’une AFP ont évolué depuis la création de cette filière de formation et se sont stabilisés. 93 % des candidats qui se sont présentés à l’examen de fin d’apprentissage en 2017 l’ont réussi et 70 % des personnes qui ont commencé une formation AFP la mènent à terme. Environ un tiers des titulaires d’une AFP entament une formation CFC après leur attestation.

Au total, près de 50 000 personnes ont mené avec succès une formation professionnelle initiale AFP depuis l’introduction de cette voie de formation. Le nombre de titres AFP délivrés chaque année a augmenté continuellement pour s'établir à 6 500 en 2017, ce qui correspond à environ 9,5 % de tous les diplômes de formation professionnelle du degré secondaire II. Sur la tranche d’âge de 18 à 20 ans, la part des titulaires d’une AFP est passée de 0,9 % en 2008 à 2,1 % en 2014.

La formation professionnelle initiale de deux ans avec AFP est une nouveauté importante introduite avec la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur la formation professionnelle (LFPr), entrée en vigueur en 2004. Elle s’adresse à des jeunes ayant achevé leur scolarité obligatoire et qui ont des aptitudes essentiellement pratiques. Contrairement aux formations élémentaires, plus anciennes, elle conduit à un titre fédéral du degré secondaire II qui assure des compétences uniformes à l’échelle nationale.

L’AFP fait partie intégrante du système éducatif suisse. Les organisations du monde du travail décident si une formation professionnelle initiale de deux ans est indiquée dans leur champ professionnel. En tant que partenaires de la formation professionnelle, la Confédération et les cantons apportent leur contribution en créant les conditions-cadres nécessaires.

Le Conseil fédéral constate au vu des résultats des évaluations que l’introduction des formations professionnelles initiales AFP a eu un effet positif sur le paysage de la formation en Suisse. Il considère qu’aucune action supplémentaire n’est requise pour le moment.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DEFR
Tél. +41 58 462 20 07, info@gs-wbf.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-74421.html