Qualité de l’air insuffisante dans deux tiers des salles de classe en Suisse

Berne, 04.03.2019 - Une salle de classe bien aérée a des effets positifs sur la capacité de concentration et les performances des élèves. Selon une étude de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la qualité de l’air est insuffisante dans près de deux tiers des salles de classe en Suisse. Un horaire d’aération permet d’améliorer sensiblement la situation.

Les salles de classe sont fortement utilisées. Souvent, un grand nombre de personnes les occupent en même temps et pendant plusieurs heures. Lorsqu’elles respirent et transpirent, elles libèrent des milliers de substances différentes dans l’air ambiant, notamment du dioxyde de carbone (CO2). Ces substances, dont certains composés organiques, s’accumulent durant les leçons et détériorent la qualité de l’air.

Or, l’air vicié nuit aux capacités de concentration des élèves, qui peuvent ressentir de la fatigue ou des maux de tête. Partant, leurs performances diminuent.

La teneur en CO2, qui augmente proportionnellement aux autres substances, représente un indicateur fiable et important pour évaluer la qualité de l’air dans les salles de classe et la pollution provoquée par les personnes qui s’y trouvent.

Durant deux ans, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a mesuré cette qualité dans 100 salles de classe, en collaboration avec les autorités compétentes des cantons de Berne, de Vaud et des Grisons. Il est apparu que dans deux tiers des cas, elle est insuffisante durant l’enseignement.

Sous le slogan « Air frais, idées claires », l’OFSP a élaboré du matériel d’information destiné aux élèves, aux enseignants et aux maîtres d’ouvrage. Une aération régulière et efficace permet d’améliorer rapidement la qualité de l’air ambiant. En principe, il faut ouvrir complètement les fenêtres durant chaque pause, avant les premières leçons du matin et avant la reprise l’après-midi.

L’OFSP a développé un simulateur d’aération en ligne (SIMARIA). Il permet d’évaluer la qualité de l’air tout au long de la journée, selon la taille de la salle de classe, le nombre d’élèves et la durée des pauses.

Un concept d’aération devrait être planifié et mis en œuvre lors de la construction et de la rénovation de tout bâtiment scolaire. Cette mesure garantit une bonne qualité de l’air ambiant tout au long de la journée.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral de la santé publique, Communication +41 58 462 95 05, media@bag.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-74177.html