Premier voyage à l’étranger pour la ministre de l’environnement Simonetta Sommaruga

Berne, 20.02.2019 - Du 11 au 15 mars 2019 se tiendra, à Nairobi (Kenya), la 4ème Assemblée du Programme des Nations Unies pour l’environnement PNUE (ANUE-4). Le Conseil fédéral a, le 20 février 2019, approuvé le mandat de la délégation suisse. Les ministres présents discuteront des possibilités de préserver les ressources naturelles, telles que le sol, l’eau ou l’air, lors de la production et de la consommation de biens. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga prendra part à cette conférence. Il s’agit de son premier voyage à l’étranger en tant que cheffe du DETEC.

Établir des modes de consommation et de production qui respectent l’environnement tout en tenant compte des besoins de la société et de l’économie sont des objectifs que l’ONU soutient à l’échelle mondiale au moyen de son Agenda 2030 de développement durable. L’ONU promeut par exemple l’économie circulaire, qui implique la fabrication de produits à longue durée de vie ainsi que leur réparation et leur valorisation. Dans le domaine de la consommation, elle s’engage en faveur de normes internationales réglementant l’extraction de matières premières ainsi que de modes d’alimentation supportables à long terme pour l’environnement, la société et l’économie.

Agir contre la pollution des mers par les plastiques

Lors de la conférence, la délégation suisse défendra la préservation des ressources naturelles, telles que le sol, l‘eau et l’air. Elle s’engagera également pour diminuer la pollution de l’environnement par les produits chimiques et les déchets. La délégation suisse entend œuvrer en faveur de la réglementation internationale dans ces domaines et de mesures efficaces pour lutter contre la pollution des mers par les plastiques. De plus, elle soumettra une résolution à la 4ème Assemblée, demandant au PNUE de clarifier les risques et les opportunités de la géoingénierie ainsi que le cadre international existant. Le stockage du CO2 constitue un exemple de géoingénierie visant à lutter contre les changements climatiques.

Contribution de la Suisse pour la période de 2020 à 2021

Le Conseil fédéral a en outre approuvé la contribution financière de la Suisse au PNUE pour les années 2020 et 2021, qui s’élève à près de 4,4 millions de francs par an et correspond à la contribution de la période en cours.


Adresse pour l'envoi de questions

M. Franz Perrez, ambassadeur et chef de la division Affaires internationales, Office fédéral de l’environnement OFEV, tél. +41 58 462 93 23



Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-74048.html