Pour une déclaration des fourrures plus précise

Berne, 11.02.2019 - Les fourrures véritables devraient à l’avenir être explicitement étiquetées comme telles. Cette proposition ainsi que d’autres se trouvent dans l’ordonnance sur la déclaration des fourrures qui est mise en consultation par le Département fédéral de l’intérieur jusqu’à la mi-mai 2019.

Les adaptations proposées visent à informer la clientèle de manière plus claire et plus rapide. Elles permettront au consommateur de savoir d'emblée si une fourrure est synthétique ou véritable. Par ailleurs, il est également prévu d'instaurer la déclaration obligatoire « provenance inconnue » lorsque la région d'où provient la fourrure n'a pas pu être déterminée.

D'autres adaptations concernent la déclaration des conditions d'élevage des animaux à fourrure. Il est prévu de les réduire à deux : « élevage en cage sur sol grillagé » ou « élevage en groupe » (sans sol grillagé). S'agissant des lapins, de nouvelles possibilités de déclaration sont prévues étant donné que l'élevage de lapins en cage sur sol grillagé est interdit en Suisse.

Ces propositions d'adaptation résultent d'un rapport sur la déclaration obligatoire des fourrures publié par le Conseil fédéral en 2018. L'ordonnance sur la déclaration des fourrures est en vigueur depuis 2013. La Suisse est le seul pays en Europe qui connaît une telle réglementation.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV)
Service médias
Tél. 058 463 78 98



Auteur

Secrétariat général DFI
http://www.edi.admin.ch

Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires
http://www.blv.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-73937.html