«Tech4Good»: une action efficace de la Suisse grâce à des partenariats avec le secteur privé et le monde scientifique

Berne, 23.01.2019 - La Direction du développement et de la coopération (DDC) met au point, conjointement avec le secteur privé et le monde scientifique, des approches novatrices destinées à améliorer l’efficacité de ses projets. La Genève internationale offre une plateforme où se discutent et se fixent les normes et standards en matière de nouvelles technologies. Dans le cadre du Forum économique mondial (WEF), le DFAE a organisé l’exposition «Tech4Good» et la journée spéciale «Geneva Day». Lors de ces deux manifestations, le potentiel d’une telle collaboration a été évoqué et des résultats ont été présentés.

Un cube solaire, qui produit de l’énergie grâce à des modules photovoltaïques, lorsque l’approvisionnement en électricité est interrompu après un séisme; la technologie satellitaire, qui permet d’identifier des zones à risques ou de mesurer des aires rizicoles et de mieux évaluer les récoltes futures; des smartphones, qui facilitent l’accès aux microcrédits: dans de nombreux projets, la DDC utilise les innovations technologiques pour rendre son travail plus efficace. Dans le cadre de l’exposition «Tech4Good» organisée lors du WEF, elle a présenté, le 23 janvier 2019, plusieurs des projets qu’elle a développés avec des partenaires privés. «Des solutions impressionnantes sont réalisées grâce à la conjonction des efforts du monde scientifique, du secteur privé et des institutions de la Confédération», a déclaré le conseiller fédéral Ignazio Cassis lors de l’inauguration de la manifestation «Tech4Good» dans la House of Switzerland. «Œuvrer ensemble pour le bien commun est un élément essentiel de notre ADN helvétique», a-t-il ajouté, précisant que cet engagement est inscrit dans la Constitution fédérale et représente l’un des fondements de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

«Tech4Good» prône une innovation qui soit utile dans la vie des gens, s’agissant par exemple du développement économique, de la gestion des déchets ou des systèmes de santé. À cet effet, la DDC associe l’innovation à la gouvernance et à la bonne gouvernance. Elle réunit divers acteurs afin d’exploiter pleinement le potentiel des nouvelles technologies pour la lutte contre la pauvreté, aussi bien dans l’aide d’urgence que dans les programmes de réforme à long terme.

Les organisations internationales à Genève s’occupent elles aussi d’innovations technologiques et, dans ce domaine, elles travaillent elles aussi en étroite collaboration avec le monde scientifique et le secteur privé.

Aussi la journée spéciale «Geneva Day» a-t-elle été organisée le 22 janvier 2019 dans le cadre du WEF afin de mettre en lumière le rôle essentiel que joue la Genève internationale dans la définition de normes et standards internationaux en matière de développements technologiques.

L’impact de la numérisation dans le domaine humanitaire a été analysé dans le cadre de l’évènement organisé en collaboration avec le Comité international de la Croix-Rouge et Swiss Re, auquel a participé la secrétaire d’État du DFAE Pascale Baeriswyl. Les nouvelles technologies offrent d’énormes opportunités pour améliorer l’efficacité de l’action humanitaire, mais ouvrent aussi toute une série de questions sur les risques auxquels elles exposent les populations dans les zones de conflits. Le besoin de nouvelles règles, de lignes de conduite adaptées est évident. La Genève internationale est en première ligne pour les développer.

Dans la soirée, un dîner de haut niveau, axé sur le rôle de Genève dans l’établissement de normes et standards à l'ère de la quatrième révolution industrielle a rassemblé des décideurs du secteur privé et des représentants de gouvernements et de la société civile. La discussion a porté sur le fait que les technologies émergentes doivent être accompagnées d'approches tout aussi novatrices en matière de gouvernance. Genève offre un espace neutre où toutes les parties prenantes – chercheurs et praticiens des secteurs privé et public – échangent et mettent en commun leurs idées afin de mener une action collective. Ensemble, ils façonnent de nouvelles approches de la coopération internationale. La mondialisation et la numérisation transforment le monde à un rythme sans précédent et appellent une architecture de gouvernance mondiale rénovée. L'écosystème de la Genève internationale constitue un terreau idéal pour développer ces nouvelles approches. Parmi les participants au «Geneva Day» figurait le président de Microsoft Brad Smith, qui a également eu une rencontre bilatérale avec le conseiller fédéral Ignazio Cassis.

Lors du WEF 2019, dont le thème principal est la «mondialisation 4.0», les discussions portent notamment sur les effets tant positifs que négatifs des innovations technologiques (p. ex. l’augmentation des inégalités ou l’érosion de la confiance dans les institutions publiques menaçant l’avenir de nos économies et de nos démocraties).


Adresse pour l'envoi de questions

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: info@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/recent/media.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-73744.html