Investissement à impact social : de nouveaux principes de politique commerciale

Berne, 22.01.2019 - Le secteur financier suisse salue les principes définis par la Société financière internationale (SFI) en matière d’investissement à impact social. C’est ce qui ressort d’une consultation effectuée auprès des plus de 100 membres de l’association Swiss Sustainable Finance (SSF). La SFI et le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) ont discuté des résultats de cette consultation lors d’une rencontre à Berne.

L’investissement à impact social (impact investing) vise à générer, en plus d’un rendement financier, un impact social et écologique positif. La demande pour ce genre de services financiers a fortement augmenté ces dernières années, en particulier dans le cadre des investissements dans les pays en développement et les pays émergents. Cette évolution est une grande opportunité pour la place financière suisse et offre la possibilité de contribuer à réaliser les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Toutefois, certains processus et des garanties sont nécessaires pour que ces investissements aient réellement un impact durable et qu’ils ne restent pas que de vaines promesses.

La Société financière internationale (SFI) a récemment défini des nouvelles normes dans le but de développer et de renforcer les processus régissant les investissements à impact social. L’association Swiss Sustainable Finance (SSF) salue ces normes, qui constituent un cadre important en matière de transparence et de crédibilité. Toutefois ces normes doivent pouvoir être mises en œuvre de manière efficace de sorte à maintenir la charge administrative des acteurs du marché à un niveau raisonnable. Il convient de suivre de près l’évolution de la situation et le secteur financier suisse continuera de contribuer au développement des normes. Par ailleurs, la SSF estime qu’il est important de préciser que ces nouvelles normes concernent uniquement les processus financiers et non la mesure de l’impact social ou écologique d’un investissement. En tant que partenaire de réseau de la SSF, le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) a animé l’échange entre la SFI et les membres de la SSF.

Demande croissante pour des investissements à impact social
La demande pour des investissements à impact social a fortement augmenté au cours des dernières années, ce qui peut contribuer à réaliser les ODD des Nations Unies. Aujourd’hui déjà, 94 banques de 37 pays ont adopté les « principes de l’Équateur », qui découlent d’un cadre de référence de la SFI portant sur les risques sociaux et écologiques liés au financement de projets ; 80 % des financements de projets dans les pays émergents sont aujourd’hui effectués conformément à ces principes.

La Suisse est leader en matière de services financiers durables, puisqu’environ un tiers des investissements privés dans le développement y sont effectués. Au cours des trois dernières années, les investissements des acteurs suisses sont à eux seuls passés de 5,5 milliards de dollars à 8 milliards de dollars. En tant qu’actionnaire de la Banque mondiale, la Suisse a fortement soutenu l’introduction et le développement continu des normes de la SFI.

La Suisse travaille avec différents instruments
Dans le cadre d’une collaboration mise en place récemment avec la SFI, le SECO soutient des efforts supplémentaires en faveur de bonnes pratiques sur le marché des emprunts verts dans les pays en développement et les pays émergents. De plus, par le truchement notamment de SIFEM SA, la société financière de développement de la Confédération, le SECO entend mobiliser des ressources et du savoir-faire privés en vue d’atteindre ses objectifs en matière de coopération et de développement économiques.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00


Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-73730.html