World Economic Forum 2019 : engagement de l'armée

Berne, 11.01.2019 - L'engagement de l'armée au profit du canton des Grisons pour l'édition 2019 du World Economic Forums (WEF) à Davos a commencé. De nombreux militaires, placés pour l'occasion sous la direction des autorités civiles grisonnes, sont déjà à pied d'œuvre dans la mise en place du dispositif de sécurité.

Les militaires ont commencé leurs travaux au profit du canton des Grisons en vue de la rencontre annuelle 2019 du WEF. Les préparatifs et les travaux de construction dans les domaines de la sécurité, de la logistique et de l'aide au commandement battent leur plein. Le Parlement fédéral a fixé à 5 000 le nombre maximal de militaires qui effectueront un service d'appui du 18 à 28 janvier 2019 dans le cadre de cet événement. Seule une partie d'entre eux sera engagée à Davos même lors de la rencontre. Les autres auront pour mission de protéger les infrastructures en dehors de la ville et fournir des prestations dans les domaines de la logistique et de l'aide au commandement. Pour venir à bout de ses tâches durant ce service, la troupe disposera des compétences prévues par l'ordonnance du 26 octobre 1994 sur les pouvoirs de police de l'armée.

Les Forces aériennes assument la responsabilité de la sécurité dans l'espace aérien – une tâche qui incombe à la Confédération. En plus d'assurer le service de police aérienne, elles effectueront des vols de surveillance et des transports au profit du canton des Grisons. Espace aérien au-dessus de Davos: le vendredi 18 janvier 2019 de 08h00 à 16h00, une zone de danger (D Area) sera activée pour l’entraînement des Forces aériennes. L’espace aérien sera limité en permanence du lundi 21 janvier 2019 à 08h00 au samedi 26 janvier 2019 à 17h00 (au plus tard). Cette année également, les personnalités (VIP) participant au WEF pourront atterrir directement sur la base aérienne de Dübendorf, d'où elles pourront rejoindre Davos par hélicoptère privé ou par la route. Les contrôles d’identité et les formalités douanières fixées dans le cadre des accords de Schengen auront donc lieu à Dübendorf. 

Dans le contexte du WEF, l'armée agit selon le principe de subsidiarité : la responsabilité de l'engagement incombe aux autorités civiles grisonnes, la direction générale étant assumée par le commandant de la police cantonale des Grisons, le colonel Walter Schlegel ; les formations militaires sont dirigées par le chef du commandement des Opérations et remplaçant du chef de l'Armée, le commandant de corps Aldo C. Schellenberg.


Adresse pour l'envoi de questions

Jürg Nussbaum
Chef Communication du commandement des Opérations
+41 58 464 15 50



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-73633.html