Asile : statistiques de novembre 2018

Berne-Wabern, 11.12.2018 - En novembre 2018, 1299 demandes d’asile ont été déposées en Suisse, soit 148 de moins que le mois précédent (-10,2%). Par rapport au mois de novembre de l’année dernière, cela représente une diminution de 10% (-144 demandes). Au total, depuis le début de l’année, la Suisse a enregistré 14 230 demandes d’asile, soit 15,7% de moins que pour la même période de l’année passée. Le nombre de migrants arrivant sur les côtes italiennes après la traversée de la Méditerranée est resté à un niveau très bas au mois de novembre (près de 1000 personnes). Durant la même période, la migration en direction des côtes grecques et espagnoles était en recul.

En novembre, le Secrétariat d'État aux migrations (SEM) a traité 2270 demandes d'asile en première instance. Parmi elles, 325 ont abouti à une décision de non-entrée en matière (dont 287 sur la base de l'accord de Dublin), 534 à l'octroi de l'asile et 787 à l'admission provisoire. Le nombre de demandes en suspens en première instance s'élève à 12 414, en baisse de 738 unités par rapport au mois précédent.

Les principaux pays de provenance des requérants en Suisse restent, en novembre, l'Érythrée avec 184 demandes, soit 70 de moins qu'en octobre 2018, et l'Afghanistan (130 demandes ; +30). Puis viennent la Syrie (123 demandes ; -37), la Turquie (94 demandes ; -51), et l'Algérie (80 demandes ; +13).

Toujours au mois de novembre, 447 personnes ont quitté le pays sous le contrôle des autorités. La Suisse a demandé à d'autres États Dublin de prendre en charge 474 requérants, dont 110 ont été transférés. Pour sa part, elle a reçu 572 demandes de prise en charge émanant d'autres États Dublin, et 119 personnes ont été transférées sur son territoire. Depuis le début de l'année, 1666 personnes ont été transférées de Suisse vers l'Etat Dublin responsable et la Suisse a pris en charge 1199 demandeurs d'asile.

Programmes de réinstallation

Au cours du mois de novembre, 91 personnes de nationalité syrienne sont arrivées en Suisse dans le cadre du programme de réinstallation du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).  Depuis 2017, la Suisse accueille dans ce contexte un contingent de 2000 victimes du conflit syrien. Jusqu'à fin novembre 2018, 1528 personnes ont ainsi été accueillies en Suisse. Ce programme s'adresse à des personnes particulièrement vulnérables qui se trouvent en Syrie ou dans les pays voisins, auxquelles le HCR a reconnu le statut de réfugié.


Adresse pour l'envoi de questions

Information et communication SEM, T +41 58 465 78 44



Auteur

Secrétariat d’Etat aux migrations
https://www.sem.admin.ch/sem/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-73341.html