Une analyse des brevets confirme la position de pointe du Domaine des EPF parmi les leaders mondiaux de la recherche

Berne/Zurich, 10.12.2018 - La qualité des brevets déposés par les institutions du Domaine des EPF est très élevée. C’est ce que montre une analyse comparative menée à l’échelle nationale et internationale par la société BAK Economics. Un tiers des brevets examinés sont de classe mondiale, ce qui place le Domaine des EPF au troisième rang dans le monde et lui permet en outre de se hisser à la tête du classement en Suisse.

Les institutions du Domaine des EPF génèrent des innovations qui profitent à l’économie et à la société tout entière grâce à un transfert de savoir et de technologie efficace. Ainsi, en 2017, elles ont conclu 505 nouveaux contrats de collaboration avec l’industrie et différentes PME, créé 48 spin-off et déposé 206 brevets. Mais la quantité ne représente qu’un aspect parmi d’autres. Une analyse des brevets du Domaine des EPF par la société BAK Economics permet désormais d’en savoir plus sur leur qualité.

Un tiers des brevets du Domaine des EPF analysés sont de classe mondiale

Selon l’analyse de BAK Economics, un tiers (34%) des brevets du Domaine des EPF examinés sont de classe mondiale. Cela signifie que, dans chacune des technologies retenues pour l’analyse, ils appartiennent aux 10% de brevets les mieux classés à l’échelle internationale. Les brevets déposés par les institutions du Domaine des EPF occupent donc la troisième place du classement mondial, avec pour principaux points forts les drones, les technologies de sécurité et l’énergie photovoltaïque. Seuls deux établissements américains, l’université d’Harvard et le Massachusetts Institute of Technology (MIT), affichent un nombre supérieur de brevets de classe mondiale. Les universités d’Oxford et de Stanford sont moins bien classées que le Domaine des EPF. L’analyse indique en outre que la Chine devance l’Europe dans de nombreuses technologies. Ce résultat mérite d’autant plus d’être relevé que, pour la plupart de ces technologies, la Chine a déposé ses premiers brevets il y a moins de dix ans.


Le Domaine des EPF à la tête du classement suisse

La qualité des brevets du Domaine des EPF est particulièrement élevée dans l’ensemble des 17 technologies analysées, et le nombre de brevets de qualité inférieure très faible. Comparées à d’autres entreprises, universités et établissements de recherche en Suisse, les institutions du Domaine des EPF se placent en tête du classement. Ainsi, dans de nombreuses technologies, ce sont elles qui déposent le plus de brevets de classe mondiale (p. ex. en matière de technologie quantique, d’analyse d’images ainsi que de radiodiagnostic et de radiothérapie). Dans 8 technologies sur 17, les institutions du Domaine des EPF occupent la première place en Suisse, et elles figurent dans les 5 premières places pour 5 autres technologies.

Le rôle-clé du Domaine des EPF dans le transfert de savoir et de technologie

Le Domaine des EPF travaille étroitement avec les acteurs économiques et les établissements de recherche, des coopérations qui ont débouché sur 376 brevets communs. Il a par ailleurs participé à différents projets, qui ont généré 479 brevets supplémentaires appartenant exclusivement aux entreprises ou établissements partenaires. Les brevets du Domaine des EPF ont un impact important puisqu’ils ont été cités par quelque 2000 entreprises et établissements de recherche dans le cadre de plus de 5000 brevets de tiers. Cependant, le transfert de savoir et de technologie n’a pas uniquement lieu par l’intermédiaire des brevets, mais aussi grâce aux chercheurs du Domaine des EPF. En effet, les anciens collaborateurs du Domaine des EPF restent très actifs lorsqu’ils poursuivent leurs activités dans l’industrie suisse: 3801 brevets industriels mentionnent au moins un chercheur ayant travaillé pour le Domaine des EPF et déposé des brevets dans le cadre de cette précédente activité.

Précisions relatives à l’analyse des brevets du Domaine des EPF

L’analyse de BAK Economics porte sur deux tiers des brevets déposés par le Domaine des EPF (671 sur 1037) sélectionnés en raison de leur appartenance à l’une des 17 technologies-clés du Domaine des EPF. Ils sont répartis dans différentes catégories, telles que Sciences de la vie, Science des données et Technologie des matériaux. La qualité d’un brevet a été évaluée sur la base de son impact technologique (nombre de citations du brevet par des tiers) et de sa couverture du marché (nombre de pays dans lequel le brevet a été déposé). Pour la comparaison en Suisse, toutes les entreprises, universités et établissements de recherche d’importance nationale qui possèdent des brevets dans au moins une des 17 technologies retenues ont été pris en compte. La comparaison internationale inclut quant à elle dix établissements figurant parmi les leaders mondiaux de la recherche. L’analyse complète, un fact sheet (disponibles uniquement en anglais) ainsi qu’un résumé sont publiés sur notre site Internet.


Adresse pour l'envoi de questions

Gian-Andri Casutt
Responsable de la communication du Conseil des EPF
Häldeliweg 15, CH-8092 Zurich
gian.casutt@ethrat.ch
+41 44 632 20 03



Auteur

Conseil des écoles polytechniques fédérales
https://www.ethrat.ch/fr

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-73333.html