Le Conseil fédéral pose les jalons stratégiques pour le prochain message sur la coopération internationale (2021-2024)

Berne, 30.11.2018 - Le développement durable et un ordre international stable sont dans l’intérêt de la Suisse. Lors de sa séance du 30 novembre, le Conseil fédéral a mené une discussion pour fixer les axes qui orienteront la préparation du prochain Message sur la coopération internationale de la Suisse (2021-2024). Outre les priorités relatives à la réduction de la pauvreté et à la sécurité humaine, un accent plus marqué sera mis sur les aspects économiques et le potentiel du secteur privé sera mobilisé davantage. Les liens stratégiques entre politique migratoire et coopération internationale seront renforcés. Enfin, le prochain message prévoit, pour la coopération bilatérale au développement du DFAE, une focalisation géographique sur quatre régions prioritaires. Le message sera, pour la première fois, l’objet d’une procédure de consultation facultative permettant un large débat afin de mieux ancrer, en Suisse, l’action extérieure de notre pays.

La coopération internationale de la Suisse doit continuer à œuvrer pour la réduction de la pauvreté et des risques globaux et favoriser un ordre international stable et collaboratif, notamment via un engagement multilatéral fort. Dans cette perspective, le Conseil fédéral a défini trois niveaux d'analyse stratégique qui orienteront les travaux préparatoires du prochain message (2021-2024) et le choix des futurs engagements de la Suisse en matière de coopération internationale. Il s’agit, premièrement, des besoins des populations des pays partenaires, deuxièmement, de la promotion des intérêts suisses (notamment économiques, migratoires et sécuritaires), et troisièmement, des avantages comparatifs de la coopération internationale suisse (valeur ajoutée, compétences, et innovations).

Le Conseil fédéral a également posé les jalons stratégiques quant aux approches à adopter dans le prochain message. Ainsi, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et le Département de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) prévoient de mobiliser davantage la force d'innovation, les connaissances spécialisées et les opportunités d'investissement du secteur privé en faveur du développement durable. Les liens stratégiques entre la politique migratoire et la coopération internationale seront par ailleurs renforcés, notamment en abordant les causes des conflits et de la migration forcée.

Au niveau géographique, le prochain message privilégiera une focalisation sur quatre régions prioritaires pour la coopération bilatérale au développement du DFAE, ainsi qu'une focalisation thématique au sein de ces régions. Ces régions sont: 1) l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, 2) l’Afrique subsaharienne, 3) l’Asie (Asie centrale, du Sud et du Sud-Est) et 4) l’Europe de l’Est (sans les pays membres de l'Union européenne). Afin de disposer des moyens nécessaires et de maintenir une masse critique assurant l’efficacité de son engagement, le DFAE prévoit de graduellement déplacer vers ces quatre régions prioritaires les ressources utilisées dans certains pays à revenus moyens en Amérique latine et en Asie de l’Est. Ce déplacement se fera au cours de la durée du message 2021-2024. Il s'agit d'une réaffectation de moyens qui n’entraînera pas de réduction budgétaire. L’Aide humanitaire, les activités multilatérales et les activités liées aux défis globaux seront orientées sur les quatre régions prioritaires du DFAE, tout en conservant leur mandat universel. Le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) quant à lui maintiendra un nombre limité de pays partenaires dans ces quatre régions ainsi que dans certains pays émergents en Amérique latine et en Asie du Sud-Est, mettant l’accent sur ses compétences clés en matière économique.

Pour la première fois, le projet de Message sur la coopération internationale 2021-2024 sera l’objet d’une procédure de consultation facultative. Il est à ce stade prévu que celle-ci se tienne de mai à août 2019. Elle permettra de récolter l’avis des cantons, des partis politiques représentés à l’Assemblée fédérale, des communes, des villes et des régions de montagne, des associations faîtières, de l’économie et des autres milieux concernés. Grâce à cette discussion élargie, une vision commune étaiera le prochain message sur la coopération internationale et la réponse que la Suisse entend apporter aux très nombreux défis – crises humanitaires et conflits armés, migrations, inégalités socio-économiques, conséquences du changement climatique, etc. – qui marquent actuellement le contexte international.


Adresse pour l'envoi de questions

Information DFAE
Tél. +41 58 462 31 53
info@eda.admin.ch

Information SECO
medien@seco.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral des affaires étrangères
http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/recent/media.html

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-73201.html