Entretiens de Watteville du 9 novembre 2018

Berne, 09.11.2018 - Les présidents de parti et les présidents de groupe du PDC, du PLR, du PS et de l’UDC ont rencontré une délégation du Conseil fédéral emmenée par le président de la Confédération, M. Alain Berset, à l’occasion des entretiens de Watteville du 9 novembre 2018. Ces entretiens, auxquels ont également assisté les conseillers fédéraux Johann N. Schneider-Ammann et Ignazio Cassis ainsi que le chancelier de la Confédération Walter Thurnherr, ont porté principalement sur la politique économique extérieure, sur l’accord-cadre entre la Suisse et l’UE et sur la candidature de la Suisse au Conseil de sécurité de l’ONU. Le Pacte sur les migrations a lui aussi été évoqué.

Le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann a informé les participants des derniers développements intervenus en matière de politique commerciale suite à l’escalade des mesures protectionnistes. Compte tenu de la forte dépendance de la Suisse à l’égard du commerce international, il a exposé les enjeux que cette évolution représente pour la politique économique extérieure suisse. Il a plus particulièrement évoqué le renforcement du système multilatéral des échanges, le développement des relations bilatérales avec l’UE, la conclusion de nouveaux accords de libre-échange et les réformes intérieures destinées à accroître la marge de manœuvre de la Suisse en matière de politique économique extérieure. Ont également été évoquées au cours de la discussion des questions aussi diverses que l’égalité de traitement par l’UE ou le respect des normes écologiques et sociales, ou encore la réorientation donnée par les États-Unis à leur politique commerciale. Enfin, c’est avec satisfaction que les représentants des partis ont pris acte de la conclusion d’un accord de libre-échange avec l’Indonésie.

Accord-cadre entre la Suisse et l’UE

Le Conseil fédéral a informé les participants de l’avancement des négociations avec l’UE et des prochaines étapes que devrait connaître ce dossier. Le gouvernement a décidé le 28 septembre de poursuivre les négociations en vue d’un accord institutionnel sur la base du mandat actuel. Le Conseil fédéral a souligné qu’il ne conclurait aucun accord qui ne tienne pas compte des intérêts majeurs de la Suisse. Les partis ont réaffirmé la nécessité de ne pas franchir les lignes rouges. Le Conseil fédéral communiquera en temps opportun les décisions qu’il aura prises sur l’accord-cadre.

Candidature de la Suisse au Conseil de sécurité des Nations Unies

Le Conseil fédéral a informé les partis sur l’état de la mise en œuvre de la candidature de la Suisse pour les années 2023/2024 au Conseil de sécurité des Nations Unies. Il a rappelé les éléments ayant conduit le Conseil fédéral à faire acte de candidature en 2011 et a confirmé qu’il maintenait le cap et qu’il rendrait compte à intervalles réguliers de l’évolution du dossier.

Pacte de l’ONU sur les migrations

La délégation du Conseil fédéral a également procédé avec les partis à un échange de vues sur le Pacte de l’ONU sur les migrations. Celui-ci est actuellement examiné par les commissions parlementaires. Le Conseil fédéral fera connaître en temps utile la suite qu’il entend donner à ce dossier.


Adresse pour l'envoi de questions

André Simonazzi
Vice-chancelier et porte-parole du Conseil fédéral
+41 58 462 37 03
andre.simonazzi@bk.admin.ch


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Chancellerie fédérale
http://www.bk.admin.ch/index.html?lang=fr

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-72862.html