Les Forces aériennes suisses s’entraînent au vol de nuit au Royaume-Uni

Berne, 08.11.2018 - Du 12 novembre au 7 décembre 2018, des militaires des Forces aériennes suisses s’entraîneront au vol de nuit avec jusqu’à dix avions de combat F/A-18 depuis le point d’appui de Lossiemouth de la Royal Air Force, situé au nord de l’Écosse. Cet exercice, portant le nom de SCOTNIGHT, est considéré comme un élément essentiel de l’entraînement au vol de nuit des Forces aériennes qui, pour diverses raisons, ne peut plus être effectué qu’irrégulièrement en Suisse. Au total, 40 pilotes et une centaine de membres du personnel au sol répartis en deux relèves feront le déplacement jusqu’en Écosse.

Les objectifs de ce module de formation à l’étranger sont l’instruction intensive au vol de nuit (service de police aérienne de nuit) ainsi que l’approfondissement et la consolidation des tactiques d’engagement nocturne pour les pilotes avancés. En effet, dans chaque conflit moderne, surtout dans le contexte actuel, les engagements effectués pendant la nuit revêtent une grande importance. 

En raison de diverses restrictions, les Forces aériennes ne peuvent pas atteindre le niveau d’exigences souhaité pour les vols d’entraînement de nuit sur le territoire suisse. Parmi ces restrictions, il faut citer la taille et le nombre des secteurs d’entraînement, les limites imposées en termes d’altitude et de vitesse (peu de vols d’entraînement supersoniques), les horaires du service de vol et le nombre de mouvements aériens, l’intensité du trafic aérien civil au-dessus de la Suisse ainsi que la densité importante de la population et, de ce fait aussi, son exposition substantielle aux nuisances sonores.

Au nord de l’Écosse en revanche, les Forces aériennes suisses peuvent profiter de conditions idéales pour s’entraîner. En effet, le point d’appui de Lossiemouth de la Royal Air Force offre l’infrastructure nécessaire tant pour le stationnement des avions que pour le service de vol. Les secteurs attribués à l’entraînement sont situés au-dessus de la mer du Nord, à une distance suffisante de la côte. Il est donc possible de s’entraîner pratiquement sans restrictions aux vols tactiques de nuit, y compris aux vols supersoniques.

Une convention entre le Royaume-Uni et la Suisse constitue la base légale de l’exercice SCOTNIGHT.


Adresse pour l'envoi de questions

Jürg Nussbaum
Responsable de la communication du commandement des Opérations
+ 41 31 324 15 50


Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-72844.html