Air2030 – L’industrie suisse rencontre les candidats sélectionnés pour le PAC à Berne et Lausanne

Berne, 08.10.2018 - Dans le cadre de l’acquisition du prochain avion de combat (PAC), le prix d'achat doit être compensé à 100 % par des affaires compensatoires auprès de l’industrie suisse. Afin d’activer la coopération entre les cinq candidats sélectionnés pour le PAC et l’industrie suisse, le Bureau des affaires compensatoires à Berne, Swissmem / SWISS ASD et le GRPM organisent en octobre 2018, pour chaque candidat, une manifestation destinée à nouer des contacts à Berne et à Lausanne.

L’acquisition du prochain avion de combat doit être compensée à 100 % par des commandes supplémentaires des candidats auprès d’entreprises industrielles suisses. Pour satisfaire à cette obligation, les candidats sont notamment appelés à nouer suffisamment tôt des contacts avec l’industrie suisse et à recueillir des informations sur les affaires compensatoires possibles*. Ces contacts précoces sont d’autant plus nécessaires que les candidats doivent soumettre avec leur première offre un concept pour la mise en œuvre des obligations de compensation. Les cinq candidats sont les suivants: Airbus (Eurofighter), Boeing (Super Hornet), Dassault (Rafale), Lockheed Martin (F-35A) et Saab (Gripen E).

Rencontres Business to Business à Berne et Lausanne

Pour encourager la coopération entre les candidats et l’industrie suisse, le Bureau des affaires compensatoires à Berne, Swissmem / SWISS ASD (association de l’industrie suisse des ma-chines, des équipements électriques et des métaux) et le GRPM (Groupe romand pour le matériel de défense et de sécurité) organisent en octobre 2018, pour chaque candidat, deux manifestations. Celles-ci auront lieu à Berne et à Lausanne. Chaque manifestation commence par une brève présentation du candidat. Pour l’essentiel, les entreprises suisses et celles du candidat se retrouveront lors de brèves rencontres Business to Business individuelles (avec les entreprises partenaires, les fournisseurs principaux, etc.). Près de 80 entre-prises suisses des branches industrielles admises pour des affaires compensatoires** se sont inscrites aux manifestations individuelles. La participation est réservée aux entreprises inscrites.

Objectifs des affaires compensatoires lors d’acquisition d'armement à l’étranger

  • Conservation des capacités importantes et du savoir-technique de la base technologique et industrielle suisse importante pour la sécurité
  • Garantie de compétences clés essentielles pour la maintenance et l’amélioration des biens militaires et civils de l’armée suisse
  • Accès durable à de nouveaux marchés et aux chaînes d’approvisionnement de producteurs de pointe internationaux
  • Encouragement du transfert de savoir-faire de l’étranger vers la Suisse
  • Génération de mandats supplémentaires et, par conséquent, consolidation des emplois actuels et création de nouveaux emplois

*    Les termes offset et compensation sont synonymes.
**  Selon la politique en matière d'affaires compensatoires du 01.04.2018: industrie des machines, industrie métallurgique, industrie électronique et électrotechnique, industrie optique, industrie horlogère, industrie de construction de véhicules/wagons, produits en caoutchouc et en plastique, produits chimiques, industrie aéronautique et spatiale, industrie informatique / Software-engineering, coopération avec des hautes écoles et des instituts de recherche


Adresse pour l'envoi de questions

Kaj-Gunnar Sievert
Responsable communication Office fédéral de l’armement armasuisse
Tél. +41(0)58 464 62 47



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Armasuisse
http://www.ar.admin.ch/

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-72430.html