L’armée arrête le ravitaillement en eau des alpages

Berne, 31.08.2018 - L’armée a mis un terme, jeudi soir, aux transports d’eau qu’elle effectuait ces dernières semaines dans les alpages de différents cantons en raison de la sécheresse. Depuis le 20 juillet, les hélicoptères de l’armée ont, dans l’ensemble, transporté près de 1343,6 tonnes d’eau en Suisse occidentale et orientale.

C’est en particulier dans les cantons de Vaud, Fribourg, Berne, St-Gall, Appenzell Rhodes-Intérieures, Glaris et Lucerne, que les sources et les réservoirs se sont taris sur de nombreux alpages en raison de la sécheresse exceptionnelle de cet été. Lorsque c’était possible, le ravitaillement en eau de ces alpages a toujours été assuré par des camions civils. Dans le cas contraire, les autorités se sont adressées à l’armée qui a transporté avec ses hélicoptères, dans l’ensemble, près de 1343,6 tonnes d’eau. L’objectif était d’amener suffisamment d’eau sur place pour que les animaux ne doivent pas redescendre prématurément en plaine et pour éviter que les alpages cessent leur exploitation. Entre le 20 juillet et le 30 août, l’armée a transporté au total

  • 586 tonnes d’eau dans le canton de Vaud, 
  • 349 tonnes d’eau dans le canton de Fribourg,
  • 53 tonnes d’eau dans le canton de Berne,
  • 195 tonnes d’eau dans le canton de St-Gall,
  • 12 tonnes d’eau dans le canton d’Appenzell Rhodes-Intérieures,
  • 139 tonnes d’eau dans le canton de Glaris,
  • 9,6 tonnes d’eau dans le canton de Lucerne.

Par ailleurs, les hélicoptères ont aussi permis de transporter plus de 18 tonnes de matériel (notamment des pompes, des bassins et des tuyaux). Dans les cantons de Vaud et de Berne, les troupes du bataillon d’intervention d’aide en cas de catastrophe 104 ont également été engagées pour monter, démonter et, en partie aussi, pour faire fonctionner les bassins d’eau. Du 5 au 6 août, un Super Puma de l’armée a aidé les sapeurs-pompiers civils dans leur lutte contre un incendie de forêt, dans le val Verzasca.

Entre-temps, il y a eu des averses dans certaines régions de Suisse ; de plus, comme la saison d’alpage touche à sa fin, l’armée a pu mettre un terme à ses transports d’eau dès jeudi soir. La collaboration entre les autorités civiles et les exploitants d’alpages s’est très bien déroulée. L’armée a pu remplir toutes ses missions, à la satisfaction des mandants. Les coûts pour les prestations militaires sont à la charge du budget ordinaire du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS).


Adresse pour l'envoi de questions

Delphine Allemand
Porte-parole de l’armée
058 463 22 58


Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-71998.html