Brigitte Rindlisbacher à la tête du groupe de travail Mitholz

Berne, 06.07.2018 - L’ancienne secrétaire générale du DDPS, qui a aussi dirigé le domaine Territoire et environnement du DDPS, assume avec effet immédiat la direction du groupe de travail mandaté par le Conseil fédéral pour faire la lumière sur l’ancien dépôt de munitions de Mitholz, en évaluant plus précisément les risques et en proposant des mesures pour abaisser ceux-ci.

Un groupe d’experts internes et externes a conclu dans un rapport intermédiaire à la nécessité de réévaluer à la hausse les risques liés à l’ancien dépôt de munitions de Mitholz, sans que des mesures immédiates pour protéger la population ne s’imposent selon lui. Fort de ces recommandations, le Conseil fédéral a décidé d’instituer un groupe de travail chargé notamment de poursuivre les évaluations, de préciser les mesures à prendre pour abaisser les risques et de clarifier les éventuelles questions juridiques.

Bases solides

Le chef du DDPS, le Conseiller fédéral Guy Parmelin, a confié la direction de ce groupe de travail avec effet immédiat à Brigitte Rindlisbacher. Ce mandat externe a l’avantage de garantir la disponibilité des ressources. En tant qu’ancienne secrétaire générale du DDPS, Mme Rindlisbacher dispose d’un large réseau. De plus, elle est déjà familière de la thématique des munitions en vertu de son ancienne activité à la tête du domaine Territoire et environnement du DDPS. À l’époque, elle avait notamment dirigé les vérifications concernant les munitions gisant au fond des lacs suisses.

Mme Rindlisbacher a déjà entamé des démarches. Différents services seront invités à siéger au sein du groupe de travail, à commencer par les départements et offices concernés à la Confédération, les autorités du canton de Berne, les communes de la région et l’entreprise ferroviaire BLS. D’ici l’automne, il est prévu que le groupe de travail informe le Conseil fédéral sur la suite de la procédure et lui livre une première analyse. Parallèlement, le groupe d’experts doit aussi lui remettre son rapport final. Le DDPS est en contact étroit avec les autorités locales afin de les informer au fur et à mesure des derniers développements.


Adresse pour l'envoi de questions

Lorenz Frischknecht
Porte-parole du DDPS
+41 58 484 26 17



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Armasuisse
http://www.ar.admin.ch/

Office fédéral de la protection de la population
http://www.bevoelkerungsschutz.admin.ch/

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-71505.html