Retrait des Etats-Unis du Conseil des droits de l’homme : la Suisse regrette

Berne, 20.06.2018 - La Suisse regrette la décision des Etats-Unis de se retirer du Conseil des droits de l’homme qu’elle considère comme un organe fondamental dans la promotion et la protection de l’ensemble de ces droits.

Le Conseil a un impact tangible sur le terrain, notamment par l’envoi de missions d’établissement des faits et commissions d’enquête dans le cadre de situations préoccupantes. Il joue également un rôle essentiel dans le développement du cadre normatif.

La Suisse, à la fois en tant que membre et Etat hôte, reste engagée en faveur d’un Conseil des droits de l’homme robuste ainsi que pour la promotion, la protection et le respect des droits de l’homme. Elle s’engage et continuera à s’engager afin d’améliorer l’efficacité et l’efficience de cette institution et appuiera les initiatives encourageant les synergies avec le Conseil de sécurité à New York.

La Suisse est convaincue qu’un engagement actif des Etats-Unis aux travaux du Conseil a un effet positif sur la situation des droits de l’homme dans le monde. Elle respecte toutefois la décision souveraine des Etats-Unis et poursuivra sa collaboration constructive avec les Etats-Unis dans le domaine des droits de l’homme.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-71203.html