Pas de changement pour l’approche par le sud à l’aéroport de Bâle-Mulhouse

Berne, 14.06.2018 - En raison de la fréquente utilisation de l’approche par le sud (procédure d’atterrissage ILS 33) en 2017, les autorités compétentes ont vérifié la pertinence d’introduire des mesures pour réduire le recours à cette procédure. L’analyse effectuée montre que la situation constatée en 2017 s’explique par des conditions météorologiques exceptionnelles au mois d’avril. Les choix de la piste ont été effectués en conformité avec les dispositions en vigueur. Etant donné le caractère exceptionnel du phénomène météorologique, aucune mesure n’est donc envisagée.

L’utilisation de la procédure ILS 33 (approche par le sud) à l’aéroport de Bâle-Mulhouse fait l’objet d’un accord franco-suisse. Sur la base de cet accord, cette approche, qui implique le survol de la région bâloise, est utilisée lorsqu’un atterrissage par le nord (piste 15) est exclu en raison des conditions de vent adverses. Un outil spécifique, le RAAS (Runway Allocation Advisory System), assiste les services de la navigation aérienne dans le choix de la piste adéquate en fonction des conditions météorologiques.

Selon l’accord, une analyse approfondie est nécessaire si le taux annuel d’utilisation de la procédure ILS 33 dépasse 8% des atterrissages aux instruments. Si la proportion dépasse 10%, des consultations sont engagées entre les services de navigation aérienne français (DGAC) et l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) pour étudier les mesures à prendre afin de retrouver un taux d’utilisation inférieur. En 2017, ce taux a été de 10,3% ; en avril de l’année dernière, un vol sur quatre a été effectué selon cette procédure, ce qui représente le pourcentage le plus élevé jamais enregistré.

L’analyse des données de ces dix dernières années a montré que le taux annuel d’utilisation de la piste 33 a été plus ou moins constant. L’OFAC et son homologue français, la DGAC, ont vérifié et examiné de manière plus spécifique le mois d’avril 2017, en comparant l’utilisation de la piste aux données météorologiques fournies par plusieurs sources. Durant 21 jours sur 30, les vents du nord ont été prédominants, ce qui a rendu inévitable l’utilisation de la procédure ILS 33. La vérification des prévisions et des mesures météorologiques relatives aux créneaux horaires où la piste 33 a été utilisée justifie les choix effectués. Le mois en question représente une situation météorologique exceptionnelle qui a conduit à une utilisation très élevée de la procédure ILS 33.

Sur la base de cette analyse et compte tenu du caractère exceptionnel des conditions météorologiques du mois d’avril 2017 aucune mesure n’est nécessaire ni envisagée.


Adresse pour l'envoi de questions

Pour les professionnels des médias:
Communication OFAC
Téléphone:



Auteur

Office fédéral de l'aviation civile
http://www.bazl.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-71124.html