Développement de la stratégie informatique de la Confédération: priorité accordée à la numérisation

Berne, 18.04.2018 - Lors de sa séance du 18 avril 2018, le Conseil fédéral a adopté le plan directeur 2018 concernant la stratégie informatique de la Confédération pour la période en cours. Le plan directeur 2018 fixe, en plus des jalons relatifs à la mise en œuvre de la stratégie jusqu’en 2019, l’orientation de base concernant le développement du domaine de l’informatique. Cette orientation accorde, au sein du domaine de l’informatique, une place prioritaire à la numérisation.

Le 4 décembre 2015, le Conseil fédéral a adopté la stratégie informatique actuelle de la Confédération pour la période 2016 à 2019. Cette stratégie porte sur les thèmes informatiques concernant les départements et offices de l’administration fédérale. Le plan directeur constitue la base d’une mise en œuvre coordonnée de la stratégie au niveau fédéral. Élaboré par l’Unité de pilotage informatique de la Confédération (UPIC) en étroite collaboration avec les départements et la Chancellerie fédérale, il est actualisé chaque année.

16 jalons inscrits au plan directeur 2018

Dans le plan directeur 2018, le Conseil fédéral fixe les activités stratégiques des années 2018 et 2019 par le biais de 16 jalons au total. Ces derniers se composent de douze jalons existants provenant des plans directeurs précédents, que complètent quatre jalons nouvellement définis. Comme prévu dans l’édition précédente du plan directeur, quatre jalons ont pu être atteints pour la fin du premier trimestre 2018.

Priorités regroupées en trois axes stratégiques

La stratégie informatique de la Confédération pour les années 2016 à 2019 s’articule autour de trois axes stratégiques au sein desquels sont regroupées les mesures décidées: l’orientation de l’informatique vers le traitement des affaires, le pilotage et la gestion de l’informatique ainsi que la fourniture des prestations informatiques.

En ce qui concerne l’orientation de l’informatique vers les affaires, l’objectif visé est de poursuivre et d’approfondir, dans le cadre du renouvellement de la stratégie informatique à l’échelle de la Confédération pour les années 2020 à 2023, le dialogue entamé sur la conception et l’orientation de la transformation numérique de l’administration fédérale. Ce dialogue doit permettre, par le biais d’échanges étroits entre le domaine des affaires et celui de l’informatique de la Confédération, d’identifier les thèmes et projets prioritaires en matière de numérisation. Cet axe stratégique englobe d’autres éléments prioritaires tels que la mise en œuvre de la stratégie d’approvisionnement informatique de la Confédération, adoptée récemment par le Conseil fédéral, ainsi que de la stratégie «ERP 2023» prévue pour l’utilisation de l’informatique dans le cadre des processus de soutien de l’ensemble de la Confédération.

L’axe stratégique «Pilotage et gestion de l’informatique» met l’accent sur la préparation et l’élaboration de la stratégie informatique pour les années 2020 à 2023. Il s’agira de faire du domaine de l’informatique de la Confédération un partenaire du domaine des affaires afin de fournir à celui-ci un soutien optimal dans l’exploitation de tout le potentiel de la numérisation. Les compétences dont dispose aujourd’hui l’organisation informatique de la Confédération ou qui lui seront nécessaires dans le futur pour assumer ce rôle de partenaire seront soumises à une analyse approfondie.

L’axe stratégique «Fourniture des prestations informatiques» reste marqué par la mise en place du réseau des centres de calcul et par l’objectif de fournir des prestations informatiques à titre complémentaire. D’autres principes relatifs à l’orientation donnée aux fournisseurs de prestations informatiques internes à l’administration fédérale et aux infrastructures appartenant à la Confédération seront fixés en 2018 dans le cadre de l’élaboration de la stratégie et architecture cible «Nuage hybride de la Confédération». Afin de soutenir d’une manière optimale les fournisseurs de prestations informatiques dans le cadre de la transformation numérique de l’administration, une orientation stratégique est requise pour déterminer de quel type les applications et les services seront à l’avenir, sur quelles plateformes ceux-ci seront mis à disposition et de quelle manière ils seront développés. À cet effet, les fournisseurs de prestations informatiques ont été chargés de poser les fondements d’un «Backbone numérique», afin de permettre une exploitation sûre et fiable des technologies informatiques, d’une part, et de garantir que celles-ci soient d’un usage aisé et souple, tout en restant axées sur l’innovation, d’autre part.


Adresse pour l'envoi de questions

Gisela Kipfer, responsable de la communication de l’UPIC
Tél. +41 58 465 04 64, gisela.kipfer@isb.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral des finances
http://www.dff.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-70473.html