Le Conseil fédéral souhaite poursuivre les mesures de prévention de la pauvreté

Berne, 18.04.2018 - Lors de sa séance du 18 avril 2018, le Conseil fédéral a tiré un bilan positif du Programme national contre la pauvreté qui s’achèvera en décembre, après cinq ans. Les mesures prises et la collaboration entre la Confédération, les cantons, les villes, les communes et les organisations de la société civile ont fait leurs preuves. Face au taux de pauvreté actuel et à l’évolution structurelle de l’économie, le Conseil fédéral souhaite poursuivre son engagement dans la prévention.

Aujourd’hui, quelque 7,5 % de la population résidante permanente de Suisse, soit 615 000 personnes, dont 108 000 enfants, sont touchés par la pauvreté. Le taux de pauvreté se maintient à un niveau comparable à celui des années précédentes, avec une légère tendance à la hausse. Pour mieux prévenir la pauvreté en Suisse, le Conseil fédéral a mis en œuvre ces cinq dernières années le Programme national de prévention et de lutte contre la pauvreté, en collaboration avec les cantons, les villes, les communes et des organisations non gouvernementales. Ce programme a coûté au total 9 millions de francs.

Dans son rapport, le Conseil fédéral estime que le programme a fait ses preuves. Ce dernier a permis d’améliorer la collaboration et la mise en réseau des acteurs et d’intensifier les échanges entre professionnels du domaine de la prévention et de la lutte contre la pauvreté. Ensemble, ceux-ci ont élaboré des documents de référence et des outils à l’intention des acteurs de terrain, notamment au sujet de l’encouragement précoce dans les communes de petite ou moyenne taille, de la collaboration avec les parents ou de l’aide au logement. Ces outils contiennent des propositions pour concevoir et mettre en œuvre des mesures, exemples de bonnes pratiques à l’appui, et constituent un soutien précieux aux yeux des acteurs compétents, comme le montre l’évaluation du programme.

Des mesures seront poursuivies

Selon le Conseil fédéral, les mesures de prévention constituent un moyen efficace et avantageux pour éviter des transferts financiers sous forme de prestations sociales. C’est pourquoi le Conseil fédéral souhaite poursuivre son engagement dans ce domaine et y consacrer 500 000 de francs par année sur les cinq prochaines années. L’objectif est de mettre en œuvre les recommandations formulées à l’issue du Programme et de maintenir à l’avenir des possibilités d’échange et la mise en réseau des acteurs. Un nouveau rapport sera présenté au Conseil fédéral en 2024.

Le Conseil fédéral renonce en revanche à l’introduction d’un monitoring de la pauvreté. L’Office fédéral de la statistique effectue déjà des enquêtes et produit des publications relatives à l’évolution de la pauvreté en Suisse.

Conférence nationale contre la pauvreté, le 7 septembre 2018 à Berne

Lors de cette conférence de clôture, le président de la Confédération Alain Berset tirera le bilan du programme avec les représentants des cantons, des villes et des communes, ainsi que des organisations de la société civile. Ensemble, ils discuteront des résultats obtenus, des mesures à prendre et de la poursuite de leur collaboration dans la prévention et la lutte contre la pauvreté en Suisse.


Adresse pour l'envoi de questions

Ludwig Gärtner
Chef du domaine Famille, générations et société
Office fédéral des assurances sociales
Tél. 058 462 91 22
ludwig.gaertner@bsv.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Office fédéral des assurances sociales
http://www.ofas.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-70468.html