Les grands projets ferroviaires en bonne voie

Berne, 13.04.2018 - L’Office fédéral des transports (OFT) a publié le rapport annuel sur les programmes d’aménagement ferroviaire. Il s’agit notamment de la Nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA), des raccordements aux lignes à grande vitesse, du développement de l’infrastructure ferroviaire (ZEB), du corridor 4 mètres et de l’étape d’aménagement 2025. Le rapport rend également compte de l’état d’avancement des mesures anti-bruit, de l’introduction du système de contrôle de la marche des trains ETCS et des projets régionaux DML Zurich, CEVA Genève et tunnel de l’Albula II. Tous les grands projets progressent selon l’échéancier.

En ce qui concerne la NLFA, 2017 a été la première année d’exploitation du tunnel de base du Saint-Gothard, lequel répond dans une large mesure aux attentes en matière de fiabilité. Le volume de transport augmente encore lentement, entre autres à cause de la poursuite des travaux de construction le long de l’itinéraire de transit. Après la mise en service du tunnel de base du Ceneri à partir de fin 2020 et une fois le corridor 4 mètres achevé, la NLFA pourra déployer tous ses effets.

Le projet d’introduction de l’ETCS a atteint un objectif intermédiaire : tout le réseau suisse à voie normale, à quelques exceptions près, a été équipé du contrôle de la marche des trains ETCS Level 1 Limited Supervision. Cela augmente encore le niveau de sécurité. Il n’est plus nécessaire d’équiper les locomotives de plusieurs systèmes coûteux.

Quant à la réduction du bruit ferroviaire, il est apparu clairement, dans le cadre de vérifications approfondies, que les résidents vivant à proximité du chemin de fer seront beaucoup mieux protégés du bruit qu’on ne le supposait jusqu’ici : Grâce aux mesures prises, plus de 80 % des personnes exposées au bruit en 2000 en sont maintenant protégées, alors que l’on s’attendait à un degré de protection de 61 %.

Tous les grands projets sont financés par le fonds d’infrastructure ferroviaire de la Confédération. Leurs coûts sont maîtrisés. Grâce à des efforts supplémentaires, les surcoûts prévus pour l’étape d’aménagement 2025 ont été presque entièrement supprimés. Les 27 millions restants seront économisés dans les années à venir grâce à de nouvelles optimisations de projets. Dans l’état actuel des choses, à l’exception des retards connus dans les nœuds de Genève et de Berne, les délais de mise en exploitation pourront être tenus.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch



Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-70426.html