Service social de l’armée : 1,13 million de francs de contributions

Berne, 26.03.2018 - L’an dernier, le Service social de l’armée (SSA) a versé au total 1,13 million de francs de contributions aux militaires dans les écoles de recrues et les cours de répétition ainsi qu’aux patients militaires et à leurs survivants. Selon les chiffres du rapport annuel 2017 du SSA, ce montant représente une diminution de 610’000 francs par rapport à l’année précédente.

Les dépenses du Service social de l’armée ont nettement diminué en 2017. Le montant total des contributions allouées a atteint 1,13 millions de francs, soit 610’000 francs de moins que l’année précédente. Cette diminution est due à l’abandon de la troisième ER et en particulier à la baisse du nombre de recrues entrées en service.

Outre les nombreux renseignements fournis, les quatre assistants sociaux permanents du SSA ont traité 1100 dossiers (1800 en 2016). Pour cela, ils ont été appuyés par 21 conseillers sociaux de la milice. Une aide matérielle a été accordée dans 523 cas (813 en 2016). Dans les 577 cas restants (987 en 2016), l’appui et les conseils fournis ont été suffisants. Une aide financière de 827’000 francs a été versée à des militaires dans les écoles de recrues et les cours de répétition. Les fonds proviennent de dons alloués par des fondations (intérêts sur le capital des fondations). L’an dernier, le numéro de téléphone du Service social de l’armée (0800 855 844) a enregistré 3800 appels téléphoniques (3600 en 2016).

Le SSA aide :

  • les militaires, les membres du Service de la Croix-Rouge et de la protection civile qui, du fait de leurs obligations militaires soldées telles que l’école de recrues et les cours de répétition, sont en butte à des difficultés d’ordre personnel, professionnel ou familial ;
  • les personnes engagées dans le cadre d’un service de promotion de la paix et celles engagées pour un service d’appui à l’étranger qui sont dans le besoin de ce fait ;
  • les patients militaires qui rencontrent des difficultés à cause d’un accident ou d’une maladie survenus au service (en complément des prestations de l’assurance militaire) ;
  • les survivants de patients militaires.


Adresse pour l'envoi de questions

Stefan Hofer
Porte-parole de l’armée
058 463 37 41



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-70230.html