Prochain avion de combat et nouvelle défense sol-air : le DDPS pose ses exigences

Berne, 23.03.2018 - Le DDPS a fixé les exigences auxquelles doivent satisfaire les nouveaux moyens de protection de la population contre les menaces aériennes. Par ailleurs, il a déterminé les critères d’évaluation impératifs et d’autres caractéristiques souhaitables en matière de politique d’armement, notamment en ce qui concerne les affaires compensatoires.

Le chef du DDPS, le conseiller fédéral Guy Parmelin, a signé cette semaine le document stipulant les exigences du DDPS concernant le prochain avion de combat et le nouveau système de défense sol-air et en a informé le Conseil fédéral in corpore. Des critères relatifs à la politique de sécurité, à la politique d’armement et à l’économie suisse ont été établis pour ces acquisitions qui seront réalisées dans le cadre du programme Air2030.

L’objectif de ces exigences est d’effectuer l’évaluation des nouveaux moyens selon des critères imposés et des caractéristiques souhaitables fixés de façon uniforme pour permettre une comparaison en toute objectivité des différents types d’avions et de systèmes de défense sol-air retenus.

Actuellement, il n’est pas encore possible de déterminer comment le volume financier de 8 milliards de francs prévu par le Conseil fédéral se répartira entre avions de combat et défense sol-air. Cette répartition dépendra du type d’avion et du système de défense sol-air finalement acquis. Plus la défense sol-air sera puissante, plus petit sera le nombre d’avions nécessaires, et inversement.


Adresse pour l'envoi de questions

Renato Kalbermatten,
Chef de l’information DDPS
+41 58 464 88 75



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Armasuisse
http://www.ar.admin.ch/

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-70209.html