Le Conseil fédéral élargit les tâches de l’État-major fédéral Protection de la population

Berne, 02.03.2018 - Lors de sa séance du 2 mars 2018, le Conseil fédéral a décidé que l’État-major fédéral Protection de la population serait désormais chargé de gérer les événements de portée nationale concernant la protection de la population, qu’il s’agisse de tremblements de terre, de pandémies, d’accidents nucléaires ou de pannes d’électricité généralisées. Il entend ainsi améliorer la collaboration entre les services impliqués dans la protection de la population, collaboration essentielle en cas de catastrophe ou de situation d’urgence. Une ordonnance totalement révisée sur le sujet entrera en vigueur le 1er avril 2018.

Créé en 2011, l’État-major fédéral pour les événements atomiques, biologiques, chimiques et naturels (EMF ABCN) coordonne les interventions en cas de catastrophe et de situation d’urgence dans les domaines qui relèvent de sa compétence. Divers événements et des exercices ont mis en évidence la nécessité d’élargir son champ d’action. De leur côté, les cantons ont aussi exprimé à plusieurs reprises le souhait qu’un organe opérationnel central soit mis en place à l’échelon fédéral pour gérer les événements concernant la protection de la population. Ainsi le Conseil fédéral a chargé le DDPS en 2015 d’examiner la fonction et la structure de l’EMF ABCN.

Champ d’action étendu

Le Conseil fédéral a élargi les tâches de l’état-major fédéral qui s’étendront dorénavant aux dangers tels que tremblements de terre, pandémies ou accidents nucléaires, tout comme aux pannes de courant généralisées ou aux pénuries d’électricité. Il a approuvé à cet effet la révision totale d’une ordonnance sur le sujet qui entrera en vigueur le 1er avril 2018.

Cette évolution permet de renforcer la collaboration entre les cantons, les exploitants d’infrastructures critiques et les services de la Confédération. Le Conseil fédéral entend ainsi mieux protéger la population et éviter des dommages, ou du moins en réduire la portée. Eu égard aux tâches supplémentaires qui lui sont confiées, l’EMF ABCN change de nom et devient l’État-major fédéral Protection de la population (EMFP).

Intégration des organes de conduite cantonaux

La structure et la composition de l’état-major changent également de sorte, entre autres, à étendre la représentation des cantons en intégrant, outre la Conférence gouvernementale, les organes de conduite cantonaux. Une autre amélioration concerne la collaboration avec les exploitants d’infrastructures critiques, qui peuvent désormais être consultés en cas de besoin. La Centrale nationale d’alarme de l’Office fédéral de la protection de la population constitue le noyau permanent d’un nouvel élément d’intervention et d’appui. La révision de l’ordonnance n’engendre aucun engagement financier supplémentaire pour les partenaires impliquées.


Adresse pour l'envoi de questions

Renato Kalbermatten
Chef Information DDPS
058 464 88 75



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Secrétariat général du DDPS
http://www.vbs.admin.ch

Office fédéral de la protection de la population
http://www.bevoelkerungsschutz.admin.ch/

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-69968.html