La Vision 2030 de la formation professionnelle a été adoptée

Berne, 28.02.2018 - L’évolution du marché du travail et de la société exerce une forte influence sur la formation professionnelle. Les mégatendances telles que la numérisation, la mobilité professionnelle croissante ou encore l’évolution démographique posent de nouveaux défis aux personnes actives et aux entreprises et doivent être décelées à temps. Adoptée fin janvier 2018 par le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) et par les partenaires de la formation professionnelle, la Vision 2030 de la formation professionnelle fournit plus de détails sur le sujet.

La Vision 2030, élaborée dans le cadre d’un processus de grande envergure par les partenaires de la formation professionnelle, table sur un développement continu de la formation professionnelle, de sorte qu’elle reste, en 2030, la principale voie de formation permettant d’acquérir une qualification axée sur les besoins du marché du travail. Pour atteindre ce but, les offres et le système de formation professionnelle doivent être assouplis et les processus plus efficaces. La mobilité professionnelle croissante doit être prise en compte dans les parcours et les plans de carrière individuels. Le partenariat entre les trois acteurs concernés (Confédération, cantons et organisations du monde du travail) est maintenu. Un examen des tâches, des compétences et de la responsabilité devrait conduire à plus de transparence.

Se fondant sur la Vision 2030, les partenaires de la formation professionnelle ont adopté un programme accompagné de lignes d’action et ont défini les priorités correspondantes, qui serviront à l’élaboration de projets concrets dans les années à venir.

En mettant au point des lignes stratégiques pour la formation professionnelle, les partenaires de la formation professionnelle remplissent le mandat qui leur a été confié lors du Sommet national de la formation professionnelle 2016 et répondent à la recommandation en ce sens de la Commission de gestion du Conseil national (CdG-N). Dans son rapport «Qualité du partenariat dans la formation professionnelle» daté de 2016, la CdG-N invite le Conseil fédéral à «élaborer, avec les cantons et les organisations du monde du travail, une stratégie cohérente à long terme en matière de formation professionnelle».


Adresse pour l'envoi de questions

Josef Widmer, directeur suppléant du SEFRI
T +41 58 463 76 12, josef.widmer@sbfi.admin.ch



Auteur

Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation
http://www.sbfi.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-69939.html